Mercredi 23 Aout 2017

4 campagnes street marketing créant du buzz

Les opérations de street marketing sont des campagnes de communication efficaces. Ils permettent de captiver les consommateurs sans faire de publicité. Voici les différentes campagnes liées à ce mode de communication.

1. Le Stealth marketing : bluffer les consommateurs

La crise actuelle a entraîné une importante restriction budgétaire pour certaines entreprises. Pour y remédier, il faudrait élaborer des campagnes. Le « stealth marketing » consiste à communiquer indirectement. Le concept a été entamé par Andrew et Jack Kaikati, vers le début des années 2000. Lequel s’est popularisé 11 ans plus tard. Ce procédé consiste par exemple à enrôler une actrice pour vanter le mérite d’un produit (appareil photo).

Dans la rue, la célébrité demande à des passants de la prendre en photo. Sous prétexte de ramasser de beaux souvenirs de vacances. La personne va systématiquement se prêter au jeu. C’est après que la représentante de la marque vante sur la qualité de l’appareil, de façon désinvolte. Le Stealth marketing a créé maintes fois du buzz, voilà pourquoi il est la campagne préférée des grandes marques.

2. Le street art, et customisation : restaurer ou décorer les espaces publics

Dans l’intention d’investir la rue, il n’y a de moyens plus plaisants que l’art et la customisation. Déjà lorsqu’il s’agit de soutenir une bonne cause, les autorités locales ne risquent pas de s’y opposer. C’est justement le principe du « street art ». Pour taper dans l’œil des passants, rien ne vaut la réalisation d’une fresque en trompe-l’œil représentant le relief d’un personnage (sujet) sur le trottoir.

Ou bien la customisation des lieux publics, de manière à les rendre plus divertissants, et insolites. Le renom d’une marque s’assoit en conséquence. Certaines enseignes mises sur une touche de personnalisation des bandes de passages piétons. Elles y font empreindre des frites géantes, leurs initiaux, et vont même jusqu’à transformer les bancs publics en barre chocolatée ou à placer de gigantesques ballons et gonflables.

3. Le Wait marketing : profiter des phases d’attentes

Lorsque les consommateurs sont en phase d’attente, ils sont beaucoup plus réceptifs. C’est l’occasion parfaite pour leur soumettre des messages marketing. Au cours de ce laps de temps, les clients pourront facilement se mémoriser des affiches, des écrans installés dans les espaces d’attentes, au dessus des caisses des supermarchés, dans les salles d’exercices, etc. Toutefois, le potentiel du wait marketing se réduit avec la popularité du Smartphone.

Les gens manipulent systématiquement leur téléphone en s’impatientant. Il reste tout de même possible de susciter considérablement l’attention des consommateurs, lorsque la marque sait créer de la connivence.  En utilisant un dispositif d’affichage innovant, comme celui matérialisé par Pepsi Max. La célèbre vitre transparente ouverte sur la rue, exposant des scènes ahurissantes.

street marketing

4. L’Ambush marketing : parasiter des évènements (média, ballons et gonflables…)

Une marque peut détrôner ses concurrents à travers l’ambush marketing. La forte exposition médiatique à l’issu d’un évènement est un énorme privilège pour une marque. Les compétitions sportives font partie des rares occasions qu’il faut saisir. En vue d’allier une marque à un évènement sportif, il faudrait utiliser des supports se raccordant avec les courses à vélo, à pied tel que les minis ballons et gonflables.

Ces derniers vont conférer plus de visibilité à l’entreprise. Ce procédé d’ambush consiste également à attirer l’objectif des caméras de télévision, et à trouver un écho non négligeable sur Internet et réseaux sociaux. Pour cela, il faut inclure dans ses actions une certaine « surprise ». À chaque entreprise ses planifications et organisations, à la limite qu’elle ne se dévalorise elle-même.

Les entreprises réalisent généralement l’impression feuillet publicitaire, pour ensuite les distribuer aux passants. C’est le principe classique du street marketing. Dorénavant, nombreux sont les types de campagnes possibles. Le street art, le Stealth marketing, l’ambush…lesquels risquent de créer le buzz de l’année.


Partager cet article

Commenter cet article