Vendredi 18 Aout 2017

Amener son caniche au bureau, est-ce possible?

Le chien occupe dans la vie de certaines personnes une place prépondérante. Dépassant le rôle de simple animal de compagnie, il devient un membre à part entière de la famille, éclipsant parfois même le partenaire amoureux tellement il reçoit de l’attention de son propriétaire. Et, il faut le dire, certains chiens ont tendance à inspirer davantage l’affection que d’autres. Le caniche en est un très bon exemple : cette petite boule de poils est affectueuse et démontre une loyauté sans bornes à l’égard de son maître. Pour certains, il est impossible de ne pas développer un amour envahissant pour lui.

Il y a toutefois des gens qui vont encore plus loin que d’autres : récemment, dans La Presse, on lisait l’histoire d’une femme qui amène son caniche au bureau chaque jour. Cette femme n’est d’ailleurs pas n’importe qui : elle serait le PDG de l’Association Québécoise de la Production Médiatique, l’AQPM, qui est située à Montréal.

Faisons le point sur les avantages et les inconvénients de la présence de ce caniche au bureau.

Un caniche au bureau

La situation

Pepper est un caniche royal. Sa présence au sein de l’AQPM est très remarquée par les 17 employés qui composent l’organisation. En effet, Pepper participe régulièrement aux réunions de l’équipe. Aucun des employés ne souffre d’allergie à cause de sa présence : heureusement, il est hypoallergène, c’est-à-dire que sa présence est très peu à risque de provoquer des réactions dans le système immunitaire des personnes avec qui il est en contact.

Les avantages de la présence du caniche

En premier lieu, l’animal peut aider à calmer les tensions entre les différents employés. Pendant les réunions, par exemple, Pepper a tendance à observer les gens qui commencent à hausser le ton : cela aurait, semble-t-il, un effet calmant immédiat! Même en dehors des moments de réunions, ceux qui sont sujets à une période de blues peuvent aller se réconforter quelques instants en passant du temps avec l’animal on peut donc extrapoler que sa présence, lorsqu’elle se fait assez distraite, peut générer des petits boosts de productivité chez certains employés.

Enfin, comme le caniche Pepper est très bien éduqué, il ne cause pas de distractions en jappant de façon inappropriée ou en ne respectant pas les ordres qu’on lui donne.

Les désavantages de la présence du caniche

L’article de La Presse, il est vrai, ne mentionne pas que les congénères de Pepper sont victimes de désavantages reliées à sa présence. Il serait toutefois possible d’en extrapoler.

La capacité de concentration des employés n’est pas toujours optimale. Il est possible que certaines personnes  soient distraites par la présence du chien et son apparence attendrissante. Le caniche royal, par définition, a besoin de remuer un peu… c’est le plus sportif des caniches, même si ce n’est pas un chien intenable par définition. Son va-et-vient peut donc nuire à une personne, qui sera potentiellement amenée à lui donner de l’attention à chaque fois qu’il apparaît. Le chien créé une atmosphère de plaisir au sein de l’entreprise.

Pour certains clients plus conservateurs, la présence d’un caniche au sein des bureaux de l’entreprise peut apparaître comme un manque flagrant de professionnalisme ou de sérieux. Ces cas ne seront pas fréquents – les gens étant pour la plupart compréhensifs – mais il est difficile de dire que la présence de Pepper soit, pour l’entreprise, un élément positif de la marque corporative. L’animal peut toutefois être un plus pour le recrutement.

Enfin, il est possible que certains animaux, s’ils sont mal éduqués et sont sujets à trop de solitude (étant par exemple enfermés dans un petit recoin du bureau), développent des troubles de comportement.

Quelles sont les conclusions?

À l’heure actuelle, de plus en plus d’employeurs permettraient aux chiens (pas seulement aux caniches) d’être amenés au bureau. Certains établissent des journées spéciales alors que d’autres installent plutôt un parc à chiens dans l’édifice, spécialement pour les grandes entreprises à la culture assez innovatrice.

Il est indéniable que la présence d’un chien bien dressé peut avoir certains impacts positifs, mais il faut faire attention à ne pas dépasser la limite en rendant les conditions de travail trop « relax ». Les excellents gestionnaires peuvent envisager la mise en place de telles mesures alors que ceux qui ont déjà de la difficulté à contrôler leurs employés sombreraient peut-être sur une pente glissante.

Qu’est-ce qu’un caniche royal?

Pour les lecteurs qui ne seraient pas au courant des différences entre les variétés de caniche, le caniche royal est le plus imposant des quatre. Selon le guide Caniche.ca, sa taille au garrot se situe généralement entre 45 et 58 centimètres et c’est une bête qui doit peser jusqu’à 24 kilogrammes lorsqu’il atteint l’âge adulte. C’est un animal qui est utilisé régulièrement dans les thérapies avec les prisonniers et les personnes souffrant de maladies mentales car il est apaisant et il développe rapidement de bonnes relations avec les gens. Il est moins nerveux que les variétés miniatures, le toy et le nain. Lorsque vous voyez un caniche avec « la fameuse coupe en lion », il y a d’assez bonnes chances qu’il soit de cette variété.

Sources :


Partager cet article

Commenter cet article