Vendredi 26 Mai 2017

L'anche qu'il faut à votre clarinette

L'anche pour clarinette et son principe de fonctionnement

L'anche est une lamelle faite de roseau, métal ou de matière plastique. Elle est utilisée avec des nombreux instruments de musique. Lorsqu'elle vibre l'air contenu dans l'instrument se met en vibration. Il existe plusieurs moyens de faire vibrer une anche pour clarinette :

  • Par le souffle du musicien (saxophone, basson, bombarde...).
  • Par une soufflerie mécanique (harmonium, orgue, concertina...).
  • Par le biais d'une poche d'air alimentée par le souffle du musicien ou par un soufflet (biniou, musette, cornemuse...).

anche pour clarinette

Les formes et les types d'anche pour clarinette

Les anches se présentent sous diverses formes et dimensions et peuvent être enfermées dans une capsule, contrôlées par les lèvres, dans une poche d'air, libre dans la bouche, accessibles par clapets ou des grands mécanismes. Les anches pour clarinette produisent une grande variété de sons : des très doux ou exceptionnellement aigus, des sourds ou très puissants, tamisés ou éclatants.

Les anches pour clarinette se distinguent selon leurs propriétés acoustiques. Elles sont au nombre de 4 :

  • L'anche simple du type accordéon est posée sur un bec et sa vibration est produite lorsque on pose les lèvres dessus et qu'on souffle.
  • L'anche simple battante du type clarinette est constituée d'une seule languette qui bat sur le bec de l'instrument.
  • L'anche double du type bombarde est formée de deux lamelles finement grattées faites avec du roseau, du bois ou du plastique.
  • L'anche double contrôlée par les lèvres est composée de deux languettes mises en vibration grâce à un déplacement d'air.

Comment choisir son anche pour clarinette ?

Avant tout, vous devez obtenir le résultat qui vous fasse plaisir, qui vous convienne. C'est une question de synergie entre vous et votre instrument. Il y a cependant quelques points qui ne doivent pas être négligés lors de la sélection de votre anche pour clarinette :

  • L'anche doit être adaptée à l'ouverture du bec, c'est-à-dire, elles ne doivent pas être jouées ni trop fortement ni trop faiblement.
  • L'anche doit être choisie en fonction de l'endroit où l'on joue : anche facile dans un endroit sec ou anche sonore, soutenue dans un espace sourd, humide ou en plein air.
  • Il est indispensable d'avoir plusieurs modèles à portée de main


Partager cet article

Commenter cet article