Lundi 21 Aout 2017

Animaux et nouvelles insolites

Les animaux ont tendance à rendre les gens complètement gaga. Ils sont mignons et mènent parfois à des situations complètement loufoques. Ce n'est pas pour rien que les nouvelles insolites impliquant les animaux sont si fréquentes dans les journaux de la planète. Aujourd'hui, nous avons décidé de vous présenter trois nouvelles qui ont attiré notre attention dans le monde animal.

Le caniche de la présidente

Ze-mag vous avait rapporté l'histoire d'une dame qui amenait son caniche au bureau: Claire Samson, la présidente de l'Association Québécoise de la Production Médiatique. Si vous aviez manqué l'article, en voici les grandes lignes:

  1. Pepper, le caniche royal de Mme. Samson, est devenu un membre à part entière de l'AQPM. Compte tenu de l'ambiance plutôt familiale de l'organisme (17 employés seulement), il a pu s'intégrer à toutes les réunions et y apporter son grain de sel. L'histoire rapporte que la douceur du chien ramenait à l'ordre tous ceux qui avaient envie de s'échauffer.
  2. La race et l'éducation de Pepper jouèrent beaucoup dans son intégration au sein du bureau. Grâce à son poil hypoallergène, le caniche royal s'imposait comme un choix moins encombrant pour les employés puisqu'il ne causait pas de réactions allergiques. Étant moins imposant et plus calme qu'un rottweiler, il a su rendre les employés beaucoup plus à l'aise.
  3. L'idée peut sembler bonne sur papier mais la présence d'un chien dans l'entreprise peut quand même avoir ses inconvénients. Plusieurs personnes ont peur des chiens et vivront un certain malaise à voir la bête évoluer aux environs. Un animal mal éduqué peut aussi avoir de la difficulté à réprimer ses aboiements et ainsi nuire à la qualité de vie au sein du bureau. Enfin, plusieurs clients ne verront pas du bon oeil la présence canine et pourraient l'associer à un manque de professionnalisme. Disons que les banques seraient plus stricts que les entreprises du milieu culturel à cet égard!

Des singes colombiens doivent se réhabituer à l'état sauvage

La police colombienne a récemment procédé à la saisie de spécimens de singes domestiqués. Comme il est interdit de les détenir comme des animaux de compagnie, la tâche a été donnée à un zoo local de les libérer dans la nature. Le problème? Ayant vécu si longtemps avec des humains a modifié de façon importante le comportement de ces primates: ils utilisent pour la plupart la toilette afin de faire leurs besoins et certains ont même pris l'habitude de porter des vêtements.

Le zoo colombien a donc commencé à rééduquer les singes pour leur apprendre à vivre à l'état « sauvage » afin que la réintégration avec leur milieu naturel se fasse de la meilleure façon possible. Ce cursus comprend la vie au sein d'un groupe de primates sous supervision contrôlée, histoire d'apprendre les règles de base de leur société. Éventuellement, ils sont relâchés dans une zone considérée comme à faible danger par les autorités.

Ânesse + zèbre = Zonkey

Une ânesse et un zèbre se sont accouplés dans la ville de Florence. Pour le grand plaisir des médias internationaux, ils ont donné naissance à un hybride fort mignon, qu'on a surnommé le « zonkey ». Malgré les gênes qui ne semblent pas compatibles au premier abord, le nouveau-né ne présenterait pas de problèmes de santé particuliers. Ce ne serait pas le premier spécimen du genre: quelques rares animaux auraient connu le même destin aux États-Unis ainsi qu'en Chine.

Animaux et nouvelles insolites

Il semblerait que Disney se soit intéressé au concept afin de produire une histoire inédite.


Partager cet article

Commenter cet article