Samedi 19 Aout 2017

Application de fitness sous android et ios

Nous avions déjà vu les applications de Nike pour sa gamme d'accessoires connectés via bluetooth a différents périphérique comme android et Iphone. Nous avons aussi découvert la première chaussure connectée parlante sous Android avec la collaboration d'un designer, de Google et des chaussures et basket adidas. C'est maintenant au tour de Reebok de faire parler d'elle. La marque (détenue par Adidas) a lancée un programme sous Android permettant de créer soit même ses propres programmes de sport.

Cette application est gratuite et va permettre de regrouper toutes les informations utiles à l'utilisateur pour s’entraîner chez soi. On y trouvera par exemple de très nombreuses vidéos avec des exercices spécialisés. Par exemple si l'on est dans une période d'entrainement des bras ou du buste, des vidéos montrant des exercices avec des altères vont pouvoir apparaître sur le mobile.

Une petite innovation qui risque bien de peser dans la balance est le système de "succès " qui a été intégré dans les modules. Ce système n'est sans rappeler les "trophées" instauré par Sony dans ses consoles de jeu Playstation.

L'application va utiliser différents outils du smartphone. Le premier va être Internet puisque le téléphone va devoir aller récupérer toutes les informations, les pages et les vidéos sur le net. Un deuxième outil du mobile va surement être le gyroscope. Celui ci permet de détecter les mouvements de l'utilisateur. On peut supposer que le téléphone va pouvoir avertir l'utilisateur si celui ci se repose trop longtemps ou si il réalise mal une position. Cela nous rappelle la chaussure parlante de Google dont nous avions traité la semaine dernière.

Cette application semble être une bonne idée. Elle permet à tout le monde d'avoir accès à un coach particulier, à quelques choses près.

Tous les produits Reebok, les chaussures et baskets victoria ainsi que les sacoches adidas sont disponible sur la boutique en ligne numéro 1 du streetwear, la boutique officielle.


Partager cet article

Commenter cet article