Dimanche 23 Avril 2017

Avez-vous ce qu’il faut pour être hôtesse de l’air ?

Faisant partie des métiers qui font rêver, le métier d’hôtesse de l’air inspire de femmes. Incarnant la féminité, l’élégance et la convivialité, l’hôtesse de l’air a une très bonne image auprès des voyageurs en avion. Mais malgré son sourire toujours éclatant, c’est un métier dur qui demande beaucoup de rigueur et certaines compétences. Vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés comme HotesseJob pour en savoir plus sur le poste ainsi que sur les offres d’emploi. En attendant, pensez-vous avoir ce qu’il faut pour devenir hôtesse de l’air ? Voyons voir…

Hôtesse de l'air : un dur métier de service

L’hôtesse de l’air (steward pour les messieurs), est responsable de l’accueil, du confort et de la sécurité des passagers dans l’avion. Mais contrairement aux idées reçues, les coulisses sont difficiles et rigoureux parce que l’hôtesse vérifie de nombreux paramètres pour que le vol soit le plus réussi possible pour les passagers, dont elle doit continuellement anticiper les besoins.

D’ailleurs, elle ne travaille pas seulement durant le vol, mais également avant et après. Ses missions sont diverses et variées :

  • Vérifier avant le vol que tous les équipements de sécurité fonctionnent et soient à leur place (masques à oxygène, gilets de sauvetage, etc.)
  • Gérer les produits à servir et à vendre sur l’avion
  • Accueillir et diriger les passagers vers leur place
  • Consigner les passagers d’attacher leur ceinture quand c’est le moment
  • Présenter les consignes de sécurité (parfois avec humour comme sur cette vidéo)
  • Servir les repas, les boissons, les magazines, etc.
  • Vérifier la sécurité des passagers
  • S’occuper particulièrement des passagers « vulnérables » (enfants, personnes à mobilité réduite, etc.)

Avez-vous ce qu’il faut pour être hôtesse de l’air ?

Étant une représentante de sa compagnie aérienne et occupant un poste commercial, l’hôtesse de l’air est agréable, courtoise, serviable et à l’écoute. Elle propose une solution à tous les problèmes soulevés par les passagers et ce, avec le sourire et calmement, quel que soit le tempérament du client. Et grâce à une tenue et une coiffure impeccables, elle exerce son métier en toute élégance et sobriété.

Voyager beaucoup, mais pas que !

Les hôtesses de l’air visitent beaucoup de pays avec leur métier. Elles ont souvent la possibilité de faire du tourisme dans les pays qu’elles visitent. Le contact permanent avec des gens de tous horizons est également très épanouissant. En plus de découvrir des cultures différentes, elles apprennent à anticiper les besoins des uns et à mieux choisir la façon de communiquer avec les autres.

À cela s’ajoute la possibilité d’apprend des langues étrangères et d’être toujours bien apprêtée, ce qui est très bon pour le moral et l’estime de soi. D’autre part, les hôtesses de l’air sont en général assez bien rémunérées. On peut aussi citer les autres avantages financiers, notamment les tarifs préférentiels sur les billets d’avion.

Avez-vous ce qu’il faut pour être hôtesse de l’air ?

D’un autre côté, ce métier exige une rigueur à toute épreuve. L’hôtesse de l’air doit avoir une bonne endurance physique et morale. Les conditions de travail sont dures, notamment en vol quand il y a des incidents (ex : passagers difficiles, problèmes de santé à bord, etc.) Elle doit donc savoir garder son sang froid pour prodiguer les premiers soins en cas de blessure ou pour gérer une évacuation d’urgence. Par ailleurs, les personnels navigants commerciaux subissent les décalages horaires et les nuits en solitaire à l’hôtel en attendant le vol de retour. À cela s’ajoute l’éloignement avec la famille pour celles qui sont mariées et qui ont des enfants.

Devenir hôtesse de l’air fait rêver de nombreuses jeunes femmes et c’est normal étant donné le prestige et les avantages de ce métier. Ce n’est toutefois pas un métier simple et il requiert un certain profil parce que l’hôtesse de l’air a beaucoup de responsabilités


Partager cet article

Commenter cet article