Jeudi 17 Aout 2017

Les bandes annonces de livres : petite révolution dans l'univers de l'édition ?

Duzzzmedia - La Faille - Extrait 2

Nouveau phénomène dans l'univers de l'édition dans le monde, les bandes annonces de livres arrivent petit à petit en France. Quels sont les enjeux et les intérêts d'un tel support ?
Des réponses apportées lors d'un entretien avec David Couturier, réalisateur de bandes annonces de livres et fondateur du site BandesAnnoncesdeLivres.com

Céline & Marine : Quels sont les avantages marketing des bandes annonces de livres selon vous ? Qu’est-ce qui vous a donné envie d’en créer ?
David Couturier : L'avantage premier est de s'appuyer sur l'un des médias le plus partagé sur la toile : la vidéo. Jusqu'ici, à part la couverture, parfois quelques illustrations et des photos de l'auteur, le monde de l'édition ne communiquait que très peu en images. Or nous sommes désormais dans un monde d'images dans lequel il faut pouvoir capter l'atttion très vite.
J'ai découvert les bandes annonces de livres en venant en Espagne, un contact m'a permis de travailler sur un premier projet en anglais et j'ai senti qu'il y avait un créneau important car le phénomène tarde à se développer en France.

Céline & Marine : Certaines personnes craignent que les bandes annonces nuisent à l’imagination du lecteur en mettant des images sur des mots, images que le lecteur ne pourra pas créer lui-même. Qu’en pensez-vous ?
David Couturier : Ca peut être une crainte en effet mais il ne faut pas oublier que les gens ne sont pas idiots et une publicité reste une publicité. Une bande annonce dure quelques minutes, la lecture d'un livre plusieurs heures, bien assez pour se faire ses propres images et ses propres films.
De toute façon, une bande annonce a pour vocation de donner une ambiance, un avant goût, susciter l'intérêt et inviter le lecteur à imaginer l'univers qu'on souhaite lui proposer. Si la bande annonce est bien faite, le lecteur saura évalué s'il s'agit d'un univers dans lequel il aime s'aventurer et créer ses propres images.

Céline & Marine : Nous savons que les bandes annonces anglo-saxonnes connaissent un franc succès et ont un impact sur le marché français (éditeurs qui réexploitent une bande annonce déjà existante). À l’inverse, pensez-vous que la diffusion des bandes annonces des livres français pourraient avoir un impact sur le marché anglo-saxon ? Pour des futures traductions par exemple ?
David Couturier : Sans doute et pour le coup je pense qu'il faut faire la parallèle avec le cinéma. Les étrangers aiment notre originalité et notre richesse culturelle, à nous d'être authentique et de respecter nos valeurs ainsi que notre talent.

Céline & Marine : On constate souvent qu’en France, les bandes annonces peinent à s’imposer, par rapport au succès dans le monde anglo-saxon. Dans quelle mesure pensez-vous que les bandes annonces de livre pourraient marcher en France, étant donnée l’interdiction de publicité à la télévision ? Comment résoudre le problème de visibilité ?
David Couturier : Il faut déjà comparer ce qui est comparable, on retrouve le même souci au cinéma, un film en anglais est tout de suite exposé à une audience bien plus importante.
Il faut déjà prendre en compte qu'on parle surtout d'un support de communication destiné au web essentiellement. Le web n'a pas de frontières et les francophones sont présents partout dans le monde, il ne faut pas réfléchir franco-français. La visibilité est relative à celle qu'offre internet et à ce qu'on en fait.
Il faut également prendre en compte que la bande annonce doit s'inscrire dans un e stratégie dédiée à intéresser le lecteur. Le succès se mesurera donc sur l'intérêt global autour d'une œuvre auprès de sa cible principale mais aussi auprès d'un nouveau public jusque là moins sensible à la lecture, notamment les jeunes et pour le coup la vidéo est un excellent levier.

Céline & Marine : Les réseaux sociaux et les autres plateformes de partage de l’information sont en plein essor. Pourrions-nous les exploiter davantage afin de mieux diffuser les bandes annonces ? Comment ?
David Couturier : Oui on peut toujours faire mieux et justement, j'ai moi même constaté qu'il était compliqué de découvrir des nouvelles bandes annonces de livres que ce soit sur Youtube ou sur Dailymotion par exemple. Plusieurs raisons à cela mais la raison principale s'explique par le fait que celles-ci ne sont pas bien optimisées pour être trouvées par les internautes : manque d'informations dans les titres ou les descriptions des vidéos, pas de chaines ou de playlists dédiées aux bandes annonces etc
C'est d'ailleurs en partant de ce constat que je viens de lancer le site www.BandesAnnoncesdeLivres.com dont l'objectif premier est de proposer une chaine très simple pour retrouver toutes les bandes annonces de livres en un seul et même endroit.

Céline & Marine : Qui participe à la création de la bande annonce et quelles sont les étapes ?
David Couturier : Ca dépend des projets mais dans mon cas, je travaille pour le moment essentiellement avec des auteurs indépendants donc la chaine est assez simple. La maison d'édition parle de mes services à ses auteurs, libre à eux de me contacter ensuite. Et je travaille ensuite directement avec les auteurs pour élaborer leurs bandes annonces. Mais c'est nouveaux pour eux, une bande annonce ne consiste pas à juste balancer un pitch, il faut concevoir un discours spécifique et imagé, d'où l'importance de collaborer en symbiose pour obtenir un résultat le plus efficace et fidèle possible à leurs œuvres.

Céline & Marine : Comment choisissez-vous la forme que prendra la bande annonce ?
David Couturier : La forme d'une bande annonce dépend bien évidemment du sujet du livre en lui même. Après en tant qu'amoureux du cinéma, j'essaie ensuite de m'inspirer des codes de chacun des genres : policier, romantique, aventure … Bien entendu, le budget alloué à la production de la bande annonce va aussi déterminer sa forme : plus le budget est confortable plus on peut se permettre de se rapprocher de l'univers du cinéma en tournant des scènes avec des comédiens, avec des décors ou encore de créer une musique originale. Néanmoins, même avec des petits budgets et avec beaucoup d'inspiration, on peut proposer des bandes annonces tout à fait fascinantes.

Céline & Marine
(Etudiantes en master professionnel d'édition à Paris 3)


Partager cet article

David Couturier
David Couturier

Réalisateur de vidéos et de sites internet

Commenter cet article