114,64,650

Bébé : il est bénéfique de le laisser pleurer quelques minutes

12 mar 2013 par
0partage 0 Partage ×

Certains bébés font vivre à leurs parents des nuits blanches quand ils se réveillent en pleurant. Pourtant, une étude américaine, publiée dans la revue Developmental Psychology, a montré les bienfaits de laisser le nourrisson pleurer quelques minutes.

Bébé : il est bénéfique de le laisser pleurer quelques minutes

Le Comparateur Mutuelle présente les résultats de cette recherche. Il explique quand il faut consulter un pédopsychiatre et comment avoir le remboursement de ses honoraires grâce à une couverture sante comme celles proposées par la CEGEMA Mutuelle , Swiss Life, etc.

Pleurer permet au bébé de mieux dormir la nuit

Il était déjà prouvé que pleurer permet au bébé de développer ses poumons. Mais les femmes ont tendance à se précipiter au chevet de leurs enfants dès qu’ils poussent de petits cris. Normal, c’est l’instinct maternel.

Toutefois l’étude effectuée par des chercheurs de l’Université Temple à Philadelphie a démontré l’importance de laisser le bébé pleurer quelques minutes avant d’intervenir. En effet, « lorsque la maman se plie aux réveils du bébé ou lorsque celui-ci s’endort contre le sein de sa mère au cours de la tétée, cela peut prolonger le dérèglement du sommeil », cela « l’empêche de s’apaiser et de trouver un sommeil régulier » explique le Dr Marsha Weinraub.

Les chiffres indiquent, que parmi les nourrissons, 34% se réveillent 7 nuits par semaine troublant le sommeille des mamans en les rendant plus enclines d’avoir des dépressions postnatale. La solution est de laisser les bébés pleurer de plus en plus longtemps au fil des nuits (2 minutes puis 5, etc.).

Toutefois, il est important de reconnaitre un trouble de sommeil infantile. En cas de doute, il est important de consulter un pédopsychiatre. Ce dernier est capable de déceler les symptômes d’un sommeil troublé chez un bébé et ses honoraires sont remboursables par plusieurs mutuelles telles que CIC mutuelle , Allianz, etc.

Rembourser les soins liés aux troubles du sommeil

Soigner les troubles du sommeil chez le nourrisson peut s’avérer coûteux puisque la sécurité sociale ne rembourse aucunement les dépassements d’honoraires. Il est important de prendre une mutuelle pas chère qui rembourse les frais pédopsychiatriques.

Mutuelles-Comparateur.fr permet de comparer les formules de couvertures santé adaptées en cas de nouvelle naissance.

Inscrit le 10/01/2013
0partage Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 LinkedIn 0 0 Partage ×