Jeudi 20 Juillet 2017

Bee’s Wrap : une alternative aux emballages en plastique

Une mère de famille américaine a décidé de se jeter dans la bataille contre l'utilisation du plastique alimentaire et a fondé une start-up qui commercialise un emballage fabriqué à partir… de cire d’abeille. Zoom sur une alternative à l’emballage plastique.

Les chiffres sur l’impact du plastique sur la nature sont particulièrement éloquents et inquiétants : un sac en plastique met 400 ans à se dégrader entièrement. Aussi, selon Greenpeace, ce sont près d’un million d’oiseaux et 100 000 mammifères qui meurent chaque année des suites d’indigestion de plastique ou des produits chimiques que cela dégage. Et on pourrait encore allonger la liste de statistiques alarmantes. Il s’agit donc à présent de trouver des solutions pérennes pour parer à ce désastre, et parmi elles : les emballages alimentaires à base de cire d’abeille.

emballage cire abeille

Emballages alimentaires hermétiques et biodégradables

A l’origine de cette initiative, Sarah Kaeck, citoyenne américaine passionnée de jardinage et de couture, mais aussi adepte du zéro déchet. A tel point qu’elle a créé un emballage alimentaire fabriqué à base de cire abeille.

Il s’agissait pour l’intéressée de répondre avant tout à cette question : « Comment pouvons-nous éliminer les plastiques dans notre cuisine et conserver nos aliments d’une façon plus saine et plus durable ? »

Ainsi, depuis 2012, Sarah Kaeck fabrique au sein de la société qu’elle a créée, Bee’s Wrap, des emballages alimentaires conçus à partir de tissus que l’on va mélanger avec de l’huile de jojoba, possédant des propriétés antibactériennes, et de la résine d’arbre.

Il en résulte des produits réutilisables, voire recyclables, qui remplacent à la fois le film plastique et le papier d’aluminium. En effet, parmi ses propriétés, le Bee’s Wrap peut prend la forme des produits empaquetés. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de le chauffer légèrement dans les mains avant d’emballer le produit souhaité.

Le Bee’s Wrap constitut par conséquent une alternative idéale à l’utilisation du plastique ou de l’aluminium, deux matériaux extrêmement nuisibles à l’écosystème. En attendant peut-être une généralisation du produit à tous les emballages en plastique ? A suivre.


Partager cet article