Lundi 21 Aout 2017

Bientôt une meilleure protection pour les intérimaires

La Belgique est l'un des pays européens à avoir le plus de travailleurs intérimaires. Alors qu'en 1980 ils n'étaient encore que 31 000, ils étaient déjà 547 000 en Belgique en 2011 et leur nombre de semble pas vouloir arrêter de croître. On le voit, ces dernières décennies ont vu le nombre de travailleurs intérimaires augmenter. Eh bien bonne nouvelle pour eux. D'ici le 1er avril 2013, de nouvelles règles devraient être appliquées afin de leur offrir plus de sécurité et une meilleure protection.

Le Conseil des ministres belge a en effet approuvé la semaine dernière une série de règles qui devraient permettre à ces travailleurs de meilleures conditions. Ils auront donc moins de risques à demander un pret a temperament ou un pret hypothecaire. Ces règles proposeront par exemple une meilleure information ainsi que le contrôle sur le recours au travail intérimaire. Du coup, des contrats à la journée ne seront plus systématiquement acceptés. En effet, ces contrats à la journée seront interdits auprès d'un même utilisateur, à moins de prouver que ces contrats sont nécessaires à la survie de l'entreprise.

Enfin, autre changement à partir du 1er avril 2012 : le contrat intérimaire pourra être considéré comme une forme de mise à l'essai. En d'autres mots, le travailleur pourra mettre en avant les jours prestés comme intérimaire dans l'objectif de se faire engager plus tard à titre permanent. Evidemment, certaines balises seront mises en place afin d'éviter les abus.

Il était temps que le Conseil des ministres se penche sur le cas des travailleurs intérimaires. En effet, ceux-ci sont à la merci des entreprises et il n'est pas toujours évident d'aller travailler sans savoir de quoi son avenir sera fait.

Source : Une meilleure protection des intérimaires dès 2013


Partager cet article

Commenter cet article