Mardi 28 Fevrier 2017

La billetterie toulousaine Festik entame son développement au national

Trois ans tout juste après sa création, Festik est partenaire de nombreux grands événements culturels de la Région (Passe ton Bach d’abord !, Rio Loco, Mima, Tangopostale). Aujourd’hui, cet acteur « bienveillant » de l’économie locale souhaite étendre son modèle, axé sur le service et la proximité, au National.

Créée en 2012 à Toulouse, Festik est une structure à taille humaine qui propose une solution complète et innovante de billetterie.

Qualité de service, proximité et transparence caractérisent cet acteur de la vie culturelle toulousaine. Une ligne de conduite que son fondateur, Etienne Kemlin, traduit par ces mots : « une entreprise doit pouvoir se raconter ».

Festik : engagé pour la Culture

On observe, sur les deux dernières années, une baisse du budget du ministère de la Culture (-2% en 2013 et -4% en 2014*). Dans le même temps, les dotations allouées aux collectivités territoriales, qui assurent 75% des dépenses culturelles, diminuent significativement. Conséquence de ces coupes budgétaires : le domaine culturel devient la variable d’ajustement privilégiée. Des  « ajustements » qui entraînent la disparition de nombreuses manifestations, comme en témoigne la tristement célèbre « Cartocrise des festivals** ».

Dans ce contexte, Festik met tout en œuvre, depuis sa création, pour encourager la prospérité culturelle en accompagnant ses acteurs et en la rendant plus accessible au grand public.

Concrètement, la billetterie propose, aux organisateurs et à leurs différents publics, des services et prestations sur-mesure, simplifiés et économiques avec une volonté première : favoriser la promotion et le bon déroulement des diverses manifestations culturelles. Un modèle de billetterie « bienveillant » qu’Etienne Kemlin souhaite étendre au National.

La billetterie toulousaine Festik entame son développement au national

L'équipe Festik et son guichet nomade

Une stratégie de développement « raisonnée »

Avec une croissance multipliée par 4 en 2014 et la signature de son 300ème organisateur d’événement (Musicalarue, à Luxey), l’entreprise valide l’essai en local et entame aujourd’hui son développement au National.

Un développement qui se veut « raisonné » et « maitrisé », dans le respect des valeurs de Festik. La volonté de l’équipe étant de servir la Culture en venant à elle, et non l’inverse.

Comment ? En s’appuyant sur des partenaires locaux qui évoluent au cœur de la vie culturelle de leur région. Un système vertueux qui participe du développement des économies culturelles locales.

Dans le cadre de cette stratégie de développement au national, Festik annonce un premier partenariat avec ZITCOM, acteur engagé dans le rayonnement de la culture en Touraine. Ce dernier devient ainsi le représentant des solutions Festik dans l’Indre et Loire et prend en charge la prospection active, la formation, les installations et le support de premier niveau des équipements de la billetterie.

Ce partenariat est le premier d’une longue série puisque l’entreprise prévoit d’en développer 3 en 2015 et 10 autres en 2016.

Les solutions Festik

La billetterie propose au grand public de réserver leur place en ligne et leur assure des tarifs honnêtes ainsi que des modalités d’échanges et d’annulation simples et sans frais.

Par exemple, lors de l’annulation de l’édition 2014 du festival Rio Loco, Festik a remboursé intégralement et sans demandes préalables, les festivaliers malchanceux.

Pour ce qui est de l’accompagnement des organisateurs, Festik affiche une vraie volonté de porter haut les couleurs de chacun (sites web dédiés, billets personnalisables, etc.) et applique une commission unique sur la vente des tickets (80ct/ ticket).

La billetterie toulousaine a, par ailleurs, mis au point un « guichet nomade » facilitant la vente et l’édition de billets directement sur place.

A noter dans vos agendas

  • Passe ton BACH d’abord !, du 5 au 7 juin 2015, à Toulouse
  • Rio Loco, du 17 au 21 juin 2015, à Toulouse
  • Tangopostale, du 26 juin au 5 juillet 2015, à Toulouse
  • MIMA, du 6 au 9 août, à Mirepoix
  • Musicalarue, du 14 au 15 août, à Luxey

Site internet : www.festik.net


Partager cet article

Commenter cet article
Partagez
Tweetez
+1
Partagez