Jeudi 17 Aout 2017

Des câbles électriques résistants aux conditions extrêmes de -190 C à +1400 C

C’est le défi relevé par le groupe OMERIN, le premier fabricant mondial de fils et câbles isolés silicone et de câbles pour conditions extrêmes.

Dans de nombreux secteurs, les câbles basses températures (cryogénie) et les câbles très hautes températures sont indispensables.

Ces secteurs sont nombreux, on retrouve, entre autres, la construction électrique, l’électroménager, le bâtiment, électronique, électrotechnique et électromécanique, l’électroménager. Les secteurs de l’aéronautique, l’industrie lourde, la construction ferroviaire et navale, les centrales d’énergies et sites à risques sont aussi très demandeurs de ce type de solutions.

D’un secteur à l’autre, les applications sont très diverses, et leurs environnements peuvent être très contraignants (par exemple, les températures ambiantes dans les sidérurgies sont très élevées, un câble dit standard ne résisterait pas). C’est la raison pour laquelle les câbles électriques doivent être composés de différents matériaux spécialement choisis pour leur résistance aux températures.

Des câbles électriques résistants aux conditions extrêmes de -190 C à +1400 C

Nous pouvons distinguer plusieurs types de conditions extrêmes et donc plusieurs types de solutions :

Conditions sévères :
Câbles de basses et hautes températures et de spécialités :

Dans ce cas, c’est l’utilisation d’isolants en caoutchouc de silicone, possédant des propriétés isolantes exceptionnelles, qui permettent de résister à ce type de conditions. En effet, le silicone permet, bien sûr, une excellente résistance aux températures (-60°C à +180°C), mais aussi une bonne résistance à la flamme.

Conditions extrêmes :
Câbles résistants aux très basses et très hautes températures :

Ici, ce sont des combinaisons de tresse en fibre de verre et de matériaux comme le polyimide, mica, et fluoropolymères (FEP, PFA, PTFE) qui vont assurer la tenue aux températures extrêmes. Les câbles spéciaux produits peuvent ainsi être soumis à de très basses températures (-190°C – cryogénie) comme à de très hautes températures (jusqu’à +1400°C), et ainsi assurer leur fonction principale : conduire l’électricité d’un point à A vers un point B.

Nous verrons dans un prochain article l'utilisation des gaines électriques. En effet, OMERIN est aussi premier tresseur européen de fil de verre.

Plus d'informations sur www.groupe-omerin.com


Partager cet article

Commenter cet article