Mardi 28 Fevrier 2017

Ces cadres qui se reconvertissent dans l’artisanat

Marc, ex-manager commercial est aujourd’hui boulanger, Pauline, ex-chef de service informatique est devenue tapissière, Romain, ex-journaliste a ouvert sa crèmerie-fromagerie… certains cadres décident un jour de changer de vie pour se tourner vers les métiers passion de l’artisanat. Un virage à 180° dans une carrière et un choix rarement regretté. Décryptage.

L’évolution de la perception des métiers de l’artisanat

Autrefois, les métiers de l’artisanat étaient exclusivement réservés aux « manuels », mais aujourd’hui, ce n’est plus du tout le cas. Et parmi ces nouveaux artisans issus de divers milieux, on compte d’ailleurs un nombre croissant d’ex-cadres. Selon l’INSEE, la part de ces anciens cadres parmi les créateurs/repreneurs d’entreprises artisanales était de 18% en 2010. Une vraie tendance !

Menuisier entrain de dessiner des mesures sur une planche de bois

Pourquoi les cadres rêvent-ils de devenir artisans ?

Différentes raisons peuvent expliquer ce désir de reconversion. Parmi elles, une lassitude générale ou encore, tout simplement, l’envie de redevenir maître de son avenir professionnel. Grâce à l’artisanat, les ex-cadres ont enfin l’opportunité de redevenir totalement autonomes et retrouver un vrai sens à leur travail. Des valeurs essentielles que certains grands groupes n’offrent malheureusement plus.

Anciens cadres : de très bons artisans

Les ex-cadres font généralement d’excellents artisans. Particulièrement motivés par leur nouveau projet professionnel, ils sont, de plus, dotés de compétences connexes, notamment en terme de gestion et de communication. Autonomes, polyvalents ils possèdent un sens avéré de la relation commerciale. Autant d’atouts pour la réussite de leur entreprise. Notons enfin que dans le secteur artisanal, l’âge n’est pas un frein et est, au contraire, synonyme de confiance et d’expérience aux yeux de ses clients.

Reconversion : où se tourner pour devenir artisan ?

Vous souhaitez, vous aussi, vous réorienter vers un métier artisanal ? Différents organismes proposent des formations adaptées et destinées aux adultes, tels que le GRETA ou encore, l’AFPA ainsi que des organismes privés. Mais si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour la réussite de votre projet, pensez, une fois lancé, à la formation continue, afin de rester performant et investi, au fil du temps.

Artisanat : un secteur qui recrute

Particulièrement dynamique, le secteur de l’artisanat emploie 3,1 millions d’actifs, dont 23% de femmes (tous les chiffres 2013 ici). L’artisanat, c’est un peu plus d’un million d’entreprises et un chiffre d’affaires total de 300 milliards d’euros. Un secteur attractif avec des défis à relever quotidiennement. De nombreuses entreprises artisanales cherchent d’ailleurs un repreneur, dans des secteurs aussi divers que la menuiserie, la serrurerie ou encore, la plomberie… Pourquoi pas vous ?

Salarié du privé ou du public, vous souhaitez créer une activité artisanale ou reprendre une entreprise de ce secteur ? Quel que soit votre projet, n’hésitez pas à contacter la chambre des métiers de votre région. Un conseiller pourra vous accompagner pas à pas dans vos démarches et vous aider à réussir votre reconversion !

Source : Artisanat.fr chiffres de 2013


Partager cet article

Commenter cet article
Partagez
Tweetez
+1
Partagez