Lundi 16 Janvier 2017

Le choix de son assurance logement

L’assurance habitation est indispensable. Ce contrat vous suit dans votre quotidien. Il est donc essentiel de faire le tri entre les garanties essentielles et les garanties secondaires pour obtenir un contrat vous correspondant.

Faites le tri dans les garanties de votre assurance logement

Avant de souscrire à une assurance habitation, prenez connaissance des garanties essentielles et de celles qui sont secondaires. Il est important d’avoir dans votre contrat :

- la garantie catastrophe naturelle qui vous indemnise suite à une inondation, une tempête et l’ensemble des catastrophes publiées dans le journal officiel.

- La garantie dégâts des eaux qui vous couvre les dommages résultant d’un débordement, d’une infiltration ou une fuite.

- Les garanties incendie, inondation et tempête qui vous indemnisent suite à un incendie, une inondation ou une tempête non publiée dans le journal officiel.

- La garantie bris de glace pour vous couvrir contre une vitre ou une fenêtre qui casserait.

- La responsabilité civile qui vous indemnise si vous venez à causer un dommage à une personne extérieure à votre entourage.

Il est recommandé mais pas essentiel de joindre les garanties suivantes à votre contrat :

- La garantie vol et vandalisme qui est une bonne couverture contre les tentatives de vol, les vols ou les actes de vandalisme.

- La garantie dommage électrique qui s’étend à tout dysfonctionnement électrique.

- Le niveau d’assistance que vous souhaitez dans votre contrat. Il peut s’agir d’un simple accompagnement téléphonique au remboursement de vos frais d’hôtel.

En plus des garanties précédentes, vous pouvez adhérer à des options renforçant votre protection sur des sujets particuliers. Il vous est possible par exemple d’améliorer votre protection en cas de sinistre sur votre cave à vin, votre aquarium, votre jardin ou votre matériel informatique à la pointe de la technologie.

Renseignez vous sur les franchises et remboursements

La franchise correspond au montant qui sera à votre charge si un sinistre survient. La franchise est donc déduite du remboursement effectué par votre assureur. Cette franchise peut être élevée ou faible selon le niveau de cotisation que vous souhaitez régler. Plus la cotisation est faible est plus votre franchise sera élevée. A vous de définir la probabilité qu’un risque survienne.

Choisissez votre assurance habitation

Choisissez votre assurance habitation

Lors de la souscription de votre contrat assurance habitation, vous pouvez choisir d’être indemnisé à « valeur neuf » ou « vétusté ». Dans le premier cas, vous êtes remboursé au prix d’achat de votre mobilier même 5 ans après l’achat mais vous payez des cotisations plus élevées. Pour la vétusté, votre cotisation est plus faible mais votre indemnisation prendra en compte la dégradation temporelle de votre bien.

Lors de la déclaration de votre mobilier et de votre logement, donnez la valeur exacte de vos biens à votre assureur, le nombre de pièce dans votre logement et la superficie de ce dernier. Ce point est crucial car il définit vos droits à indemnisation. Si vous donnez une valeur faible pour vos mobiliers, par exemple, votre indemnisation sera inférieure au prix réel de ce dernier. Pensez également à garder toutes les factures pour éviter les mauvaises surprises.

Profitez d’une assurance habitation au meilleur rapport qualité/prix

Il est important, dans le choix de son assurance logement, d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix. Choisissez les protections correspondant à votre besoin et si nécessaire ajoutez des options. On n’est jamais trop prudent. Pour obtenir le meilleur rapport qualité/prix, utilisez le comparateur assurance habitation de Assurance Tranquillité qui vous offre un accompagnement et des économies de temps et d’argent.

La mutuelle entreprise devient obligatoire au 1er janvier 2016

Fermer