Jeudi 17 Aout 2017

Colonie de vacances foot : le monde du football

Les crampons sont chaussés. Les hymnes retentissent. Encadré par les arbitres, sous les
caméras des journalistes, les joueurs entrent sur le terrain… et toi, tu es là, dans la peau de
l’un des joueurs, de l’un des arbitres ou de l’un des journalistes. Parce que l’idée de la colonie foot de Vitacolo, c’est justement de reconstituer une compétition plus vraie
que nature !

Colonie foot: le monde du football

Ainsi, tu vas jouer au football, comme lors d’un stage classique, et avec de superbes maillots
aux couleurs de ton équipe… mais comme il s’agit d’une colonie de vacances à thème, tu
vas également prendre part à l’organisation de la ligue. Tu porteras le maillot de l’homme en
noir pour arbitrer les rencontres. Tu réaliseras un journal sur le déroulement de cet Euro en
miniature. Et tu joueras même au reporter chasseur d’images en filmant en en commentant les
matches ! Le tout bien sûr encadré d’animateurs nombreux et très compétents, spécialistes du
monde du football (le même concept existe pour la colonie sport "Jeux olympiques"

Une coupe pour compléter le championnat

Chaque matinée sera consacrée aux entraînements avant les matches de l’après-midi. Et si
ton équipe est à la peine en championnat, il sera bien sûr possible de se refaire une santé en
coupe, lors d’un mini-tournoi en gymnase organisé durant la colo. Et, petit plus, tu pourras
même inviter tes parents le dernier jour pour la remise des trophées. Qui sait, peut-être auront-
ils même envie de défier les vainqueurs du championnat ?

Et comme tout cela reste une colo, il y aura aussi des grands jeux, et les traditionnelles
veillées (en s'inspirant parfois de la colonie cirque)… Bref, tu n’auras pas le temps de t’ennuyer ! Intéressé ? Tu peux jeter un œil sur le
site de Vitacolo. Les deux sessions du séjour foot de Vitacolo se dérouleront à Pau (coût : 660
euros par inscrit, réservé aux 10-14 ans). En bonus, tu recevras chez toi le DVD des meilleurs
moments de la colo.


Partager cet article

Commenter cet article