Samedi 21 Janvier 2017

Conseils pour l'accueil d'un chaton

Vous aimez les chatons et vous venez d’en accueillir un dans votre maison. Pour la bonne santé de votre boule de poils nouvellement sevrée, vous devez vous assurer qu’il a fait tous ses vaccins. Ensuite, pensez à lister les aliments indiqués pour bien le nourrir. Un chat à la maison doit également être bien éduqué afin qu’il s’habitue à poser les actes garantissant sa propreté.

Une inspection minutieuse pour détecter d’éventuelles maladies

Vous devez vous occuper du chaton que vous avez accueilli comme si c’était votre propre enfant. Une inspection minutieuse s’impose ainsi afin de vite détecter d’éventuelles maladies. Lors de cette démarche, son pelage doit être contrôlé pour être sûr de l’inexistence de zones sans poils. Si c’est le cas, cela voudrait peut-être dire que votre compagnon a la teigne.

Concentrez-vous également sur l’intérieur de ses oreilles en cherchant à détecter les possibles traces de saleté. Si vous constatez que le chat se gratte à ce niveau, il pourrait souffrir de gale.

Une inspection minutieuse des yeux et du nez est par ailleurs importante. Il est possible de constater des écoulements de muqueuses, une situation pouvant être due au coryza.

Toutefois, l’œil du profane ne peut pas détecter parfaitement toutes ces anomalies de santé évoquées. C'est pourquoi il est préférable de contacter un vétérinaire dès l’accueil de votre animal de compagnie.

CatApart.fr propose d’autres conseils comportementaux pour l’accueil d’un chaton chez soi, ainsi que de l’alimentation équilibrée et saine et des accessoires pour chats.

Conseils pour l'accueil d'un chaton

Les vaccins à faire rapidement

Votre bébé chat doit faire certains vaccins afin qu’il soit protégé contre des maladies. Le vétérinaire peut les proposer en tenant compte de plusieurs paramètres comme l’origine de l’animal. Mais en général, les vaccins « typhus-coryza » et « leucose » ne manquent pas dans l’arsenal préventif, et ce, dès 2 mois. Un mois plus tard, le rappel du vaccin « typhus-coryza » est nécessaire. Le petit chat doit également fait celui contre la rage, mais pas avant 3 mois.

La stérilisation

À 6 mois, votre chat doit absolument être stérilisé. Cette démarche est importante, car elle permet d’éviter les marquages urinaires, les fugues et les attitudes dérangeantes des femelles en chaleur. La stérilisation assure aussi une propreté du chat qui se mettra ainsi à l’abri des pathologies telles que les tumeurs mammaires. Il est vrai que la stérilisation est possible pendant que l’animal est à son plus jeune âge, mais il est plutôt recommandé de le faire lorsqu’il a 6 mois.

Quelques conseils d'éducation canine

Fermer