Dimanche 23 Avril 2017

Le cordier : quand harmonie rime avec esthétisme

Le Cordier est la partie vitale de votre instrument, il permet avec le chevalet et les chevilles la mise en place de vos cordes. Garant de l’harmonie mais également de l’esthétisme de l’instrument, il doit répondre à des critères techniques particuliers. Plusieurs type de matériaux sont disponibles, en bois, en acier ou encore en matière synthétique. Chacun d’eux ont leur spécificités et il est important de veiller à bien le choisir.

Le cordier en bois offre une plus grande richesse de son et favorise les harmoniques. Plusieurs essences existent, certaines plus utilisées que d’autres.

Notez qu’il est également intéressant, pour l’unité esthétique, de choisir son cordier en accord avec la mentonnière et les chevilles. Le cordier en ébène, de couleur noire, est généralement le plus utilisé. Le palissandre de couleur marron est également très répandu, le buis vous offrira une teinte de bois claire, et enfin le pernambouc, de couleur pourpre, permet d’obtenir un son plus riche et direct.

Cordier Violon

Le cordier en métal, de plus en plus rares,est une alternative au bois. Il est généralement utilisé car il offre une grande résistance mécanique dans le temps et un prix attractif mais au détriment d’une faible qualité sonore.. Les cordiers synthétiques, en plastiques notamment, sont plus légers, ont un coût assezfaible. Même si leur qualité augmente avec de nouveaux composites, ils sont cependant plus fragiles et devront, de fait, être plus fréquemment changés.

Le cordier en carbone, très léger et possédant une très bonne résistance mécanique, favorise la sonorité et est pourvu de tendeurs.

Tous les cordiers permettent le montage de tendeurs. Cependant il est préférable de prendre des cordiers avec tendeurs intégrés dès la fabrication afin d’éviter d’éventuels bruits parasites (frisements, zinguements).

Cordier La maison de la corde

Enfin deux formes de cordiers répondront à vos attentes. Les cordiers courbés vous permettent de conserver l’équilibre acoustique entre toutes les cordes de votre instrument et possèdent une forme proche de celle de votre chevalet. Ce sont les cordiers les plus fréquemment utilisés.

Les cordiers à pans sont adaptés lors de déséquilibres acoustiques  entre les cordes extrêmes graves et aiguës et les cordes médiums. Ils sauront rétablir l'équilibre harmonique de votre instrument.

De nombreux modèles de cordiers sont donc disponibles, vous permettant d’allier harmonie et esthétisme, en variant sur les matériaux, les différentes essences de bois mais aussi leur forme.
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.lamaisondelacorde.com


Partager cet article

Commenter cet article