Jeudi 17 Aout 2017

Créer une entreprise de services aux personnes agees

Guider pas à pas le franchisé, dans chaque phase de son lancement...

Depuis 2007, Coviva, réseau de franchise spécialisé dans les services au domicile de personnes âgées et handicapées a démontré l'efficacité de l'aide à ses futurs franchisés.

Le vieillissement de la population, la détermination des personnes âgées de rester le plus longtemps possible dans leur habitation, les aides de l'Etat appuyant le recours à des aides à la personne génèrent les conditions de la réussite pour les chefs d'entreprise qui souhaitent entreprendre dans ce secteur.
Mais ces causes n'expliquent pas à eux seuls la croissance record du CA de la franchise Coviva (en moyenne 3,91% par mois en 2011): la qualité de la relation de ce franchiseur avec ses porteurs de projets crée la réussite de chacun d'eux et donc de l'ensemble.

De plus en plus de d'entrepreneur se tournent vers la franchise Coviva : c'est un réel plus d'être suivi avant et après la création. Toutefois, lorsqu'il s'agit de choisir un réseau partenaire, trop de créateurs d'entreprise se concentrent sur le coût du droit d'entrée et ne sont pas assez attentifs à au service fourni par la franchise.

Et là Coviva fait la différence

"J'ai été bien accueillie par des personnes très agréable. J'ai eu l'impression que l'on discutait à égalité, sans hiérarchie. Ce qui n'a pas été le cas ailleurs", témoigne un candidat à la franchise Coviva.

Découvrez Coviva

Entre le premier contact de Coviva avecun candidat à la franchise et la signature du contrat, la moitié d'une année passe, marqués de phases claires. Le temps pour le futur franchisé de mûrir son projet.

"Avant tout, nous lui envoyons des documents qui l'aident à bien réfléchir", dit Didier Zaique, directeur de la franchise Coviva en France. C'est le début du projet de création d'une franchise Coviva, les questions qu'il est indispensable de se poser : suis-je fait pour être chef d'entreprise ? suis-je capable de travailler dans cette activité ? Ma famille et mes amis sont-ils prêts à m'appuyer ? Puis vient l'exploration du métier : à l'aide des chiffres et descriptifs donnés par la franchise, le futurentrepreneur a une notion plus précise du fonctionnement de sa futur entreprise.

Une fois que le futur franchisé a fait son choix, il est soutenu par des partenaires de Coviva : "Un expert comptable d'un grand groupe spécialisé dans les services à la personne réalisera le prévisionnel d'activité de la future entreprise. Des réseaux bancaires nous soutiennent et étudient les possibilités de financement plus favorablement. ", explique Didier Zaique.

Avec toutes ces données, c'est en toute connaissance de cause que le créateur d'entreprise et Coviva vont signer un accord. franchisé et franchiseur amorcent alors une phase au cours de laquelle les liens vont davantage se resserrer.
"Il faut tout d'abord obtenir l'agrément du Conseil général, essentiel pour exercer nos activités", prévient Didier Zaïque dont l'équipe va aider le nouveau franchisé durant plusieurs semaines consacrées à ce seul objectif.

Commence alors le cycle de formation au métier de chef d'une entreprise Coviva : initiation à l'environnement social, légal, médical etc... appropriation des outils de Coviva dont le manuel opérationnel, "assurance tous risques de l'entreprise vers la réussite"....
Le créateur d'une entreprise Coviva est alors prêt à ouvrir son agence. Patron de son entreprise, il est soutenu par un animateur des ventes de Coviva qui le conseillera pour développer de son entreprise. Il sait qu'il pourra encore et toujours compter sur Coviva qui lui fournit documents de communication et services d'accompagnement.

"Il est impossible de démarer seul dans ce métier : un créateur d'entreprise sans franchiseur n'aura pas les moyens de se payer ce que fourni une franchise et ne pourra accéder ni aux experts ni aux informations nécessaires. D'ailleurs, il est très rare qu'un préfectures donnent un agrément à un indépendant".


Partager cet article

Commenter cet article