Mercredi 26 Juillet 2017

Les différentes cérémonies d'obsèques

Suite au décès d'un proche, deux choix s'offrent aux personnes qui organisent les obsèques :

  • l'inhumation
  • la crémation

Les différentes cérémonies d'obsèques

Inhumation

L'inhumation signifie la mise en bière du défunt dans un cercueil qui est, par la suite, enterré. L'inhumation est donc l'action d'enterrer quelque chose ou quelqu'un. Très souvent, les pompes funèbres prennent en charge les démarches administratives de l'inhumation. Pour décider du lieu de l'inhumation, soit le défunt a laissé une trace de sa volonté, soit ses proches décideront.

L'inhumation aura lieu au plus tard 6 jours ouvrables après le décès.

Crémation

La crémation consiste à réduire en cendres un corps. Les démarches sont les mêmes que pour l'inhumation.

et l'exhumation?

L'exhumation est une technique permettant soit de déplacer une personne ou alors de réduire son emplacement. Les professionnels doivent alors récupérer les ossements du corps afin de les placer dans un cercueil plus petit.

Les exhumations ne se réalisent pas en public. Le cimetière se doit d'être fermé pour ce genre d'action.

Il est nécessaire qu'un fonctionnaire de police soit présent ainsi qu'une personne de la famille de la personne enterrée.

Si la personne décédée était atteinte d'une maladie transmissible, l'exhumation ne pourra avoir lieu qu'après un délai d'un an à compter de la date du décès. De même si le cercueil est toujours en état lors de l'exhumation, celle ci devra attendre un délai de 5 ans.

Pour en apprendre davantage, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de pompes funèbres générales.


Partager cet article

Commenter cet article