Vendredi 18 Aout 2017

Un distributeur de croquettes pour mon animal de compagnie

À n'en point douter, vous aimez votre animal de compagnie plus que tout et il vous le rend bien. Mais savez-vous que pour lui, quelque chose se placera toujours au dessus de vous dans son coeur. Quoi donc ? La nourriture pardi !

Certes, c'est difficile à avaler mais c'est malheureusement la triste réalité. La nourriture est le principal centre d'intérêt de votre animal de compagnie.

Un distributeur de croquettes pour mon animal de compagnie

Rendre les repas plus amusants

Votre animal est bien nourri, il possède sa gamelle, toujours fournie de croquettes. Pourtant, quelque chose le chiffonne. Cette chose est très simple, il s'agit de l'ennui. En effet, dans la nature, un animal chasse pour se nourrir, il passe son temps à traquer ses proies, à l'affût de son prochain repas. Ainsi, on comprend aisément qu'une boite de pâtée qui attend docilement de se faire dévorer, ce n'est pas l'extase pour la bête sauvage qu'aimerait être votre boule de poil.

Une seule solution, renverser la situation et faire du repas un moment de fête et de jeu. C'est donc le moment d'investir dans un jouet distributeur de croquettes. Très facile à trouver en animalerie en ligne, il y en a à tous les prix et pour tous les goûts. Grâce à ce nouveau jouet, votre animal de compagnie pourra laisser s'exprimer ses instincts les plus primitifs, notamment sa nature de chasseur.

Un jouet pour éviter bien des problèmes

Anxiété, stress, boulimie mais aussi dépression... L'ennui est à l'origine de bien des angoisses chez votre animal de compagnie. Ainsi, pour atteindre un bien-être physique et moral, votre chien ou votre chat doit avoir des occupations intéressantes. Manger en fait partie. Un distributeur de croquettes oblige votre animal à être plus malin que le vilain joujou. Il permet également une ingestion plus lente des aliments. Enfin, c'est un jeu donc forcément, votre animal s'amusera et le jeu est essentiel pour son bien-être physique et moral.


Partager cet article

Commenter cet article