Dimanche 20 Aout 2017

Drip, un jeux de réflexion et d'habilité

Après avoir connu de multiples jeux addictifs où il faut détruire des oiseaux, manger des pièces d'or, sauter le plus haut possible, il faudra dans ce cas-ci, se surpasser soi-même.

En effet dans Drip, le tout premier jeu d'Atomic Turtle Studio, il ne sera pas question de détruire un adversaire ou de sauver sa planète des méchants, mais bien de se sauver soi-même en tentant de sortir d'une série de labyrinthes le plus vite possible.

Ce petit jeu addictif d'adresse et de réflexion, mettra en scène Guti, notre héros, dans une série de tuyaux de plus en plus compliqués dans lequel, le joueur devra se focaliser sur son sens de l'orientation et ses techniques d'observations pour trouver la sortie des septante-cinq niveaux disposés dans cinq univers différents et ainsi accomplir le rêve de Guti en touchant les étoiles.

On commence donc le début du jeu dans les égouts. Il sera davantage question d'adresse que de réflexion car c'est dans les égoûts que le joueur apprendra au bout de quinze niveaux à maîtriser l'accéléromètre de son smartphone.

Dans le seconde univers, celui des fonds marins, le joueur devra faire des choix de plus en plus compliqués, mais pas de panique, il pourra se servir des éléments extérieurs du décor comme point de repère pour éviter de devoir refaire le même chemin inlassablement. C'est à partir du troisième univers, celui de la grotte, que le joueur sera confronté à des machines qui aideront ou désavantageront le joueur en fonction des effets qu'elles procurent.

Pour la modique somme de 79 cents d'euro, nous avons là un bon petit jeu d'adresse et de réflexion où les plus patients, les plus audacieux et les plus observateurs d'entre-nous y trouveront leur compte.


Partager cet article

Commenter cet article