Samedi 29 Avril 2017

Comment équiper un cabinet de kinésithérapeute ?

Équiper un cabinet de kinésithérapie pour la première fois n’est pas une mince affaire. Car chaque thérapie demande l'utilisation d'un matériel différent que celui que l'on utilise pour une autre. Des choix parfois difficiles sont à faire pour les nouveaux kinésithérapeutes comme pour les anciens.

Un cabinet de kiné n’est pas un entrepôt pour matériel

Transformer son cabinet de kinésithérapie en entrepôt de matériel de kinésithérapeute n’est pas du tout pratique et même peut-on dire hors de prix pour un jeune kinésithérapie qui débute sa carrière. Mais avoir le matériel de kiné nécessaire pour travailler et pour répondre aux besoins de ses patients est tout de même un seuil minimum à respecter.

Le matériel convenable pour équiper un cabinet de kiné

L'exercice de la kinésithérapie dans des conditions optimales il n'est possible que quand on dispose de matériel de kiné. Un matériel pour le traitement par ultrasons, pour la pouliethérapie, pour la thermothérapie et pour le traitement par électrostimulation… les tables de massages sont une constante et un matériel de kinésithérapeute standard qui doit être toujours présent. Elles sont de taille, de type et d'utilité variables : table de massage électrique, table de massage pliable, table de massage fixe.

Comment équiper un cabinet de kinésithérapeute

Entretien de cabinet de kinésithérapie : les équipements

En plus du matériel d'exercice du métier de kiné d’autres équipements sont nécessaires pour l’entretien du cabinet et pour la sécurité des patients. Ces matériaux sont souvent classés sur les sites de vente de matériel de kinésithérapie sous la catégorie de matériel d’hygiène.

Quel équipements doit-on trouver dans un cabinet de kinésithérapie

En rentrant dans un cabinet de kiné il faut s'attendre à trouver plusieurs types de matériel que le kiné utilise dans l’exercice normal de ses fonctions. Ce matériel commence par la table de massage, les huiles de massage, les ondes pour électro stimulateurs, l’onde de choc, le matériel de rééducation, lampe infrarouge et fini par les différentes pommades, produits d’hygiène, de bien-être et autres fournitures médicales.


Partager cet article

Commenter cet article