Jeudi 17 Aout 2017

Des études sur le secteur aérien sur Dacodoc

Entre 5 000 et 6 000 postes supprimés pour Malaysia Airlines ? Un plan de restructuration devrait être présenté par Khazanah Nasional, le principal actionnaire de la compagnie. Dacodoc en profite pour s’interroger sur l’industrie du secteur aérien à travers ses études de marché en ligne.

Perte de 962 millions d’euros entre 2011 et 2013, puis de 103 millions début 2014

Des études sur le secteur aérien sur Dacodoc

Khazanah Nasional, le principal actionnaire de Malaysia Airlines devrait présenter un plan de restructuration pour la compagnie qui a perdu 962 millions d’euros entre 2011 et 2013, puis 103 millions durant les trois premiers mois de l’année. Selon la compagnie aérienne, ses dernières pertes sont imputées à la disparition du vol MH370 et de ses 239 passagers le 8 mars 2014. C’est bien connu, un malheur ne vient jamais seul : le 17 juillet dernier, l’appareil MH17 est abattu par un missile alors qu’il survole l’Ukraine, 298 personnes étaient à bord. Cette catastrophe porte un coup supplémentaire à la réputation de la compagnie et à son activité. Ses résultats pour le premier trimestre 2014 indiquent les niveaux les plus bas depuis 2 ans.

Des discussions sont en cours mais les analystes ont déjà déclaré que plusieurs employés licenciés pourront « être intégrés dans des groupes publics malaisiens ».

Cela reste une mauvaise passe pour la compagnie, qui, aux dernières nouvelles, connait une vague de démissions. En effet, Malaysia Airlines a indiqué que 186 salariés - des personnels de cabine - ont donné leur démission depuis le début de l’année suite à des pressions de la part de leur famille. Actuellement, la compagnie aérienne emploie 19 500 salariés. (Challenges, La tribune, Libération)

Dacodoc : études sur le secteur aérien

Le site Dacodoc analyse en détail cette industrie et présente des études sur le secteur aérien : les acteurs du transport aérien, la segmentation stratégique de l’industrie, les concurrents, etc.


Partager cet article

Commenter cet article