Mercredi 16 Aout 2017

Les fabricants d’emballages plastiques et le recyclage

Le fabricant d’emballage plastique doit respecter de nombreuses contraintes et de nombreux paramètres. En plus des exigences en matière de sécurité, il est confronté à de nouvelles normes environnementales. Les technologies utilisées pour produire les emballages doivent donc allier innovation et recyclage.

La multiplicité des emballages en plastique nécessite une diversité des opérations de traitement en fin de vie pour une valorisation optimale au niveau économique et environnemental. Les caractéristiques à prendre en compte pour mettre en place ce mode de valorisation sont : les critères de tri, le type de matériau, la taille des emballages et ce qu’ils ont contenu.

Le fabricant d’emballage plastique alimentaire le plus connu en Europe est le Groupe Guillin.

Zoom sur les emballages ménagers

La bouteille d’eau minérale et le flacon de sauce peuvent être triés et recyclés par les consommateurs. Les petits emballages alimentaires, cosmétiques ou hygiéniques ne peuvent être triés. Les résidus du produit contenu sont beaucoup plus importants par rapport à la taille de l’emballage.

Le fabricant d’emballage plastique et le recyclage

Les caisses et les palettes en plastique se recyclent facilement lorsqu’elles ne sont plus aptes à être utilisées (casse, usure). Les bidons, les seaux et les fûts peuvent être recyclés en fonction du produit contenu à l’intérieur. S’il est nocif, ils sont brulés et leur énergie est récupérée sous forme d’électricité ou de chaleur (= valorisation énergétique). Les grands sacs et les housses des palettes sont également recyclés.

Zoom sur les recycleurs

Afin de proposer le plus de produits recyclables, le fabricant d’emballage plastique doit travailler en collaboration avec les producteurs de matières plastiques, les clients utilisateurs et les recycleurs. Ces derniers sont très importants. Ils identifient les différentes modifications à effectuer afin d’optimiser et de rendre possible le recyclage. Ils anticipent les problèmes pouvant se mettre en place lors des opérations de régénération, facilitent l’évolution des technologies et mettent en commun leurs expériences et leurs connaissances. Ils travaillent d’ailleurs en collaboration avec les associations défendant la valorisation des emballages plastiques industriels.


Partager cet article

Commenter cet article