83,293,2950

Faire face au somnambulisme de son enfant

27 août 2013 par
1partage 1 Partage ×

Votre bout de chou délaisse régulièrement son matelas au milieu de la nuit ? Vous l’avez déjà plusieurs fois retrouvé perdu dans la maison, sonoreiller à la main, à 3 heures du matin ? Pas de panique, votre enfant est loin d’être seul dans cette situation : on estime en effet que 15 à 40% des enfants âgés entre 6 et 12 ans sont atteints de somnambulisme. Découvrez au sein de cet article de nombreux conseils et astuces afin de gérer le mieux possible le somnambulisme de vos chères têtes blondes.

En premier lieu, il est essentiel de garder à l’esprit que le somnambulisme n’est pas une maladie mais simplement une perturbation dans la transition des différentes phases de sommeil. Il disparaît généralement de lui-même lors de l’arrivée de la puberté. Le plus souvent, le somnambulisme aura lieu lors du passage entre deux états de sommeil, classiquement deux à trois heures après l’endormissement. L’enfant se trouve alors dans un état paradoxal, à la fois en mode sommeil profond mais également en semi-éveil.

Il est bien évidemment troublant et quelque peu déstabilisant de faire face à son enfant dans un tel état, mais il est aussi primordial de bien réagir. Avant toute chose, il faut éviter de réveiller votre bout de chou, qui se retrouverait alors complétement perdu. On peut en revanche lui parler doucement et le raccompagner à son lit en l’entourant de gestes lents et mesurés, tout en veillant à se montrer particulièrement calme.

Il faut aussi songer à sécuriser votre maison, afin d’éviter toute mise en danger de votre bout de chou. On conseille ainsi de bloquer l’accès à l’escalier mais également de vérifier que les fenêtres soient bien fermées. Enfin, si ces épisodes de somnambulisme se répètent très fréquemment, il est possible que cela affecte votre enfant en le fatiguant sérieusement. Dans ce cas, il est recommandé de consulter votre généraliste qui pourra prescrire un traitement  régulant le sommeil.

Inscrit le 3/04/2012
1partage Facebook 0 Twitter 0 Google+ 1 LinkedIn 0 1 Partage ×
Lire les articles précédents :
Image issue du site www.iso.fr
L’optométrie enfin reconnue

Les délais d'attente pour pouvoir consulter un médecin ophtalmologue s'allongent. Il faut même attendre plus de 6 mois dans certaines...

Fermer