Jeudi 17 Aout 2017

Le festival de Bayreuth, temple très élitiste de l'opéra Wagnérien

Fondé par Richard Wagner, le Festival de Bayreuth est sans doute l'un des événements culturels les plus prestigieux et élitistes au monde : alors que le gratin politique et économique de l'Allemagne s'y presse chaque année, certains passionnés ont du rester sur liste d'attente pendant 14 ans pour pouvoir enfin assister à certaines productions.

Le festival de Bayreuth, temple très élitiste de l'opéra Wagnérien

Jusqu'à 14 ans d'attente pour obtenir un billet

Chaque année, l'ouverture des ventes pour le festival de Bayreuth fait l'objet d'une véritable ruée vers l'or, mais très peu de chanceux parviennent effectivement à obtenir un billet. Il y avait par exemple en 2012 plus de 500 000 demandes de billets pour seulement 58 000 places mises en vente, soit plus de 8 demandes par place.

Un système de liste d'attente est mis en place, sur lequel on a vu certains wagnérophiles s'inscrire jusqu'à 14 ans à l'avance pour avoir une chance d'assister à certaines des productions les plus prisées.

Car certaines places ne sont pas accessibles au commun des mortels : on sait que sur la totalité des billets émis par le Kartenburö, qui s'occupe de leur attribution, seulement 45 000 sont effectivement accessibles au grand public. Quelques 15 000 d'entre elles sont en effet réservées d'avance à la très puissante Société des Amis de Bayreuth, principal mécène du festival et l'un des plus grands groupes de sponsoring allemands.

Devenir membre de cette société reste l'un des meilleurs moyens d'obtenir des tickets plus facilement.

Le festival de Bayreuth, temple très élitiste de l'opéra Wagnérien

La "Wagnérophilie", une passion peu commune

Les Wagnérophiles sont des inconditionnels de l'oeuvre de Wagner qui confinent parfois au fanatisme.  Pour eux, le festival de Bayreuth n'est rien moins qu'un pèlerinage sacré ou il faut aller au moins une fois dans sa vie.

Le véritable Wagnérophile se différencie d'ailleurs des autres festivaliers en obéissant à des codes très particuliers :

  • A Bayreuth, il ne loge pas à l'hôtel mais chez l'habitant
  • Avant chaque représentation, il effectue un pèlerinage le matin à la Wahnfried, la maison de Wagner
  • Il s'habille ensuite en Smoking ou en robe de soirée
  • Il gravit la "Colline verte" en haut de laquelle se trouve le palais des festivals à genoux
  • Il attend d'entendre le thème principal de l'oeuvre joué par une fanfare avant de rentrer dans la salle

Wagner

Les origines du festival

C'est Wagner lui-même qui fonda le festival de Bayreuth, entièrement dédié à la production de ses propres opéras. Dès la première édition en 1876, il réussit à transformer la ville de Bayreuth en une sorte d'Hollywood du XIXème siècle ou se pressait le gratin politique et culturel de l'époque.

Parmi les premiers invités les plus illustres, on trouvait ainsi l'empereur Guillaume Ier d'Allemagne, le roi Louis II de Bavière, ou encore de de nombreux compositeurs venus de toute l'Europe tels que Franz Liszt, Camille Saint-Saëns et Piotr Tchaïkovski.

Le festival de Bayreuth

Après la mort de Wagner, sa femme Cosima fera du festival un véritable culte de ce dernier. Par la suite, le festival fera l'objet de nombreux scandales, dus notamment à sa récupération politique par les nazis sous le IIIème Reich et aux querelles internes de la famille Wagner.


Partager cet article

Commenter cet article