Jeudi 19 Janvier 2017

Le financement participatif, un nouvel outil en vogue pour le sauvetage de l’environnement

La dégradation de l’environnement voire le réchauffement climatique est l’un des principaux problèmes qui se pose non seulement pour les Africains mais aussi pour le continent américain et européen. Pourtant, le sauvetage de l’environnement requiert une volonté personnelle et une participation collective, dont le financement participatif. Les plateformes de financement participatif en Afrique traitant particulièrement les projets environnementaux sont d’une vingtaine.

En cohérence avec les initiatives sur l’entreprenariat, ceux pour l’environnement sont en tête de liste dans des projets publiés sur la plupart des plateformes de financement participatif Africains. Le financement participatif aurait réunit plus de 175 millions de dollars pour les énergies renouvelables, pour plus de 300 projets dans le monde. Par ailleurs, les plateformes de financement participatif en Afrique ont levés une somme estimé jusqu’à 18 millions de dollars pour une trentaine de projets. Faute aux sources classiques de financement en capital et en investissement, le financement participatif semble être le meilleur moyen pour collecter les fonds nécessaires tout en engageant en même temps les volontés politiques et une implication forte de tous les citoyens via les participations aux projets environnementaux en Afrique.

Les plateformes de financement participatif Africains privilégie les projets de réduction de la pollution destinés à l’Afrique. Ce type de financement est essentiel pour l’Afrique et les autres régions pauvres du monde qui se trouvent confrontés à la dégradation de l’environnement.

financement energies renouvelables

Comment choisir sa banque en ligne en 2017?

Fermer