Mercredi 25 Janvier 2017

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : Keaton sur grand écran

Du 19 décembre 2015 au 5 janvier 2016, en partenariat avec Arte et Lobster films, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé pro­pose une sélection de courts et longs métrages tournés entre 1917 et 1923 par Buster Keaton, dans le cadre du programme "Keaton sur tous les écrans".

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : Keaton sur grand écran

Joseph Frank Keaton 1895-1966

Acrobate dès l’âge de 5 ans, il partage la vedette avec ses parents dans un spectacle de vaude­ville itinérant et doit peut-être son surnom de "Buster", qui désigne une cascade, au célèbre illusionniste Houdini et à un vol plané dont il sortit indemne.

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : Keaton sur grand écran

C’est dans un court-métrage "The butcher boy" (1917) de Roscoe Arbuckle, dit "Fatty", qu’il fait sa première apparition à l’écran. Buster Keaton a déjà ce visage impassible qui caractérise son per­sonnage, celui de "l’homme qui ne rit jamais".
Ils travailleront ensemble sur 14 films, dont un seul ne sera jamais retrouvé.
Grâce à Joe Shenck, Keaton pourra réaliser ses propres courts-métrages, il en tour­nera 19, de 1920 à 1923. Suivront 3 longs-métrages, "Les trois âges" (1923), "Go West" (1925) et "Le Mécano de la générale" (1927).

Sa carrière déclinera avec l’arrivée du parlant, il fera cependant des apparitions dans "Boulevard du crépuscule" (1950) de Billie Wilder et dans "Les feux de la rampe" (1952) de Charlie Chaplin.

Une restauration dantesque

Paru le 23 novembre 2015, un coffret DVD propose l’intégrale des 32 courts-métrages de Buster Keaton réalisés entre 1917-1923. Ce coffret représente 2 ans de travail et 20 ans de collecte dans le monde entier.

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : Keaton sur grand écran

Serge Bromberg et sa société de restauration Lobster Film, une équipe de 10 personnes, ont travaillé avec passion sur chaque plan de chaque film pour produire cette remarquable restauration, les technologies numériques 2K permettant désormais de supprimer des copies ou des négatifs la plupart des défauts, image par image. Ces nouvelles copies sont plus authentiques, plus stables et mieux définies que toutes celles qu’on a pu voir auparavant. Le plaisir de la redécouverte n’en est que plus intense!

Une belle programmation de fin d'année

Ce sont ces films restaurés que propose la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé pour les vacances de Noël. Spectacle poétique, surréaliste, plein de surprises et d’inventivité pour petits et grands, cinéphiles ou simples curieux. Buster Keaton personnage comique et aérien, dont la fixité du visage contraste avec l’incroyable mobilité du corps, étonnera sûrement les jeunes générations qui ne le connaissent pas encore et ré-enchantera les autres.
« Rire et émotions garantis », nous promet-on dans la présentation du programme … sans aucun doute !
Toutes les séances se déroulent dans la belle et confortable salle Pathé, en ciné-concert, c'est-à-dire avec un accompagnement au piano par des étudiants de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel, du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Le programme sur le site de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

Site de l’éditeur du DVD, Lobster Films


Partager cet article

Agnès Krief
Agnès Krief

Passionnée de cinéma, curieuse de tout.

Commenter cet article
Partagez
Tweetez
+1
Partagez