Vendredi 18 Aout 2017

Généralités sur les volières

Généralités sur les volières

À partir du moment où l'on dispose d'un espace assez grand chez soi, dans son jardin ou sur sa terrasse et que l'on désire ardemment avoir quelques oiseaux et autres volatils comme compagnie alors la volière est la solution idéale. Quelle que soit la taille des oiseaux, la volière reste un endroit sûr pour qu'ils évoluent tranquillement, pour que les petits fassent leur apprentissage de vol sans danger.
De plus, monter une volière n'est pas si compliqué, mais il est crucial de déterminer à l'avance sa taille afin de définir son emplacement et son emménagement.
Avoir une volière apporte de nombreux avantages comme pouvoir conserver beaucoup plus d'oiseaux et dans des conditions de vie bien meilleures, s'affranchir du problème des salissures qu'occasionnent les oiseaux à l'intérieur des habitations, etc.

L'installation d'une volière

Quoiqu'il arrive, il faut penser à installer un toit, car l'été, lorsqu'il fait chaud, le soleil peut être dangereux sur la tête des oiseaux et les quelques pluies rafraîchissantes sur le toit seront très appréciées par les volatiles. Si possible, c'est même un toit en tôle ondulée ou en canisse couvrant partiellement la volière qui sera un choix judicieux : ainsi, durant l'hiver, les pluies pouvant être dangereuses et les températures trop fraîches, le peu de soleil pouvant être récupéré pour les oiseaux leur fera un bienfait.
Ensuite il faut choisir le type de sol : le plus simple est en fait de poser la volière à même le sol. Si certains préfèrent planter et poser à même le gazon, il y a un risque de surveiller l'arrivée potentielle de rongeurs. L'idéal reste à poser ladite volière sur une couche de grillage avec une maille assez fine : ainsi les herbes peuvent encore pousser, mais les rongeurs ne pourront pas pénétrer la volière. Enfin, dans une optique d'hygiène, il est conseillé de poser une couche de gravillons afin de drainer le sol en cas de pluie.

2 types de volières, au choix :

  • La volière communautaire : c'est une solution efficace pour regrouper les couples afin qu'ils se musclent et de se maintiennent sveltes jusqu'à la prochaine saison de reproduction. Dans ce type de volière, l'espace de vol, de nombreux perchoirs de tailles variées et de nombreuses occupations permettent de solliciter les oiseaux physiquement leur assurant une très bonne santé.
    De plus, la présence d'autres oiseaux permet de récréer le cycle naturel de l'année.
  • La volière par couple : cette option offre le plus d'avantages pour les oiseaux, car chacun des couples possède son petit espace personnel lui assurant le calme nécessaire à la reproduction et à son intimité. À partir d'un certain nombre de couples, l'espace nécessaire devient très important et il faut avoir les moyens de construire plusieurs logements de bonne taille.


Partager cet article

Commenter cet article