Samedi 19 Aout 2017

Grégory Bourdy, l'après Lyoness Open

Le mois dernier, en Autriche au Diamond CC, s’est déroulé l’habituel Lyoness Open comptant pour le Tour européen 2015 de golf. La rencontre a vu la participation des ténors du green venu des quatre coins du globe. Au final, Grégory Bourdy, un habitué, s’en est sorti en pôle position avec une large avance devant le britannique Chris Wood et son compatriote Gary Stal. Bourdy a ainsi enregistré son 5ème titre cette saison sur le Tour européen. Une très belle réussite pour notre poulain notamment à la veille de la fameuse British Open qui se tiendra ce mois de juillet.

Maintenir le cap sur le Tour européen pour un qualification à la British Open

Après la Lyoness Open, la prochaine étape est de pouvoir se qualifier pour la British Open qui aura lieu à Saint Andrews ce mois de juillet et qui est parmi les circuits les plus prisés au même rang que l’US Open. À moins d’un accident que l’on ne souhaite pas, Grégory Bourdy a toutes ses chances de participer à cette British Open et ce, avec sa performance de cinq victoires durant ce Tour européen. Notons qu’il est impératif d’être parmi les 20 premiers du circuit européen avant de pouvoir espérer un ticket pour l’Angleterre. Mais Gary Stal n’est pas en reste car lui aussi a les cartes en mains pour conquérir la British Open non seulement à l’issu de la dernière Lyoness Open mais aussi grâce à ses bons résultats cette saison tant en Europe que dans les îles Emirats (Race de Dubai, Abu Dahbi)… Histoire à suivre de très près.

Grégory Bourdy : les perspectives après les performances à la Lyoness Open

Une belle performance des golfeurs français lors de la Lyoness Open

Comme à l’accoutumé, la Lyoness Open a été le rendez-vous des grands golfeurs. Pour la délégation française, on a compté 12 joueurs qui en sont sortis la tête bien haute si on se réfère aux résultats obtenus. Nous savons que Grégory Bourdy et Gary Stal ont conquis le podium presque avec aisance. Parmi les autres membres de l’équipe, deux autres joueurs se sont également illustrés à l’instar de Cyril Bouniol et Julien Quesne en se partageant la 10ème place avec un score de – 4. Pour compléter le lot, il y a eu Edouard Esapana, Michaël Lorenzo-Vera et Benjamin Herbert tous deux à la 31ème place et enfin Victor Riu (58ème) qui a déjà eu l’occasion de participer à la British Open l’année dernière. Il va sans dire que nos hommes sont partis pour une bonne saison. Toutefois, à leur grande désolation, 4 golfeurs français n’ont pas pu rejoindre leurs amis faute d’élimination, ce sont les Adrien Bernadet, Jérôme Lando-Casanova, Romain Wattel et Thomas Levet. Nous espérons qu’ils auront la chance de se rattraper lors des prochains Open que ce soient pour la BMW International Open, l’Open de France ou encore l’Open d’Écosse.


Partager cet article

Commenter cet article