Vendredi 23 Juin 2017

Les implants et prothèses dentaires: explications

Un implant dentaire est une racine artificielle, en général une vis en titane placée dans l'os de la mâchoire. Il va remplacer la ou les racines d'une dent manquante. L'implant sert de support pour réaliser une couronne, un bridge ou une prothèse amovible.

Les implants peuvent durer plusieurs dizaines d'années. Le titane est choisi en chirurgie implantaire car il associe une bonne compatibilité biologique à une bonne résistance mécanique.

L'implantologie dentaire est une solution de plus en plus prisée depuis quelques années. C'est une technique très intéressante pour le remplacement des dents perdues.

L'intervention est réalisée sous anesthésie local, et après l'intervention, la douleur sera vite dissipée avec la prise d'antalgiques.

Selon l'emplacement de l'implant et selon l'hygiène bucco-dentaire du patient, la durée de vie des implants peut aller jusqu'à 20 ans ou plus.

Quel est le coût de la pose d'un implant dentaire ?

En France, la pose d'un implant dentaire n'entraîne aucune prise en charge globale par la Sécurité sociale les examens complémentaires effectués pour la préparer (radios, scanner...) ne sont pas pris en charge non plus.

Son prix dépend du nombre d'implants dentaires, de la difficulté des interventions et de la nécessité ou non d'augmenter le volume osseux initialement.

Pourquoi remplacer les dents manquantes ?

Notre dentition, répartie sur les deux maxillaires, forme un ensemble stable. Chaque dent se maintient en place grâce à sa voisine. La perte d'une dent fragilisera l'ensemble, pouvant entraîner, comme par effet de dominos, une succession de déplacements insoupçonnés, et parfois graves.

En effet, si l'extraction ou la perte d'une seule dent, au début, ne change pas grand-chose à la denture, les autres dents restant « bien rangées », malheureusement on pourra ensuite que la dent se trouvant en arrière commence à se coucher vers l'avant, de plus en plus, jusqu'à occuper presque complètement l'espace laissé vide par la dent absente.

Par la suite, la dent qui se trouve sur le maxillaire opposé, n'étant plus en fonction, commence elle aussi à régresser et, sans traitement, peut avoir à subir elle aussi une extraction.

Les déplacements se poursuivent, la gencive se rétracte, la racine se dénude, ce qui entrainera des douleurs  et des caries.

Prenez conseil auprès de votre chirurgien-dentiste : lui seul vous expliquera les risques de l'implantation dentaire dont vous avez besoin, et pourra vous entretenir de la solution la plus adaptée.

Article rédigé selon les conseils du Dr ASLANE Nidal, chirurgien-dentiste à Nantes.

N'hésitez pas à partager dans les commentaires vos bonnes adresses d'implant dentaire Paris car on sait que la facture peut vite se monter à plusieurs centaines d'euros...


Partager cet article

Commenter cet article