Mercredi 23 Aout 2017

L’abdominoplastie est-elle douloureuse ?

Une abdominoplastie consiste à  intervenir au niveau d’un gros ventre tombant afin de lui retirer ses excès graisseux et lui donner une forme plate idéale pour une silhouette de rêve. Toutefois, confondre ce type d’interventions chirurgicales à la perte de poids est une pensée erronée qui n’entre pas dans les compétences de la plastie abdominale. Mais une fois qu’elle est faite, cette opération est-elle douloureuse ? Est-elle génératrice de complications post-opératoires ? Qu’est-ce qu’il faudrait savoir sur le résultat d’une chirurgie d’abdomen ?

Ce qu'il faut faire après une abdominoplastie

Pratiquée sous anesthésie générale, une abdominoplastie permet de redéfinir et de remodeler la forme d’un ventre de quoi permettre d’avoir un résultat immédiat au niveau de la silhouette. Mais, ce constat ne sera définitif qu’une année après le geste chirurgical, le temps que l’œdème se résorbe et les nouvelles courbes prennent forme.

En effet, cette période d’après-opération est réglée par des consignes auxquelles il faut adhérer. Il en découle ainsi la mise en place d’un pansement pendant 8 à 10 jours ainsi que le port d’une gaine de contention abdominale pendant près d’un mois. Le patient devra aussi arrêter de travailler pendant une période allant d’une semaine à un mois, selon la nature de sa profession et s’éloigner de toute activité sportive pendant un mois au minimum.

L’abdominoplastie est-elle douloureuse ?

En ce qui concerne la cicatrice, il faut savoir que celle relative à la plastie abdominale s’estompera avec le temps et arrive à maturité une année après l’intervention. Cependant, il ne faut surtout pas l’exposer au soleil ou aux rayons UV pendant une période de 6 mois au minimum.

Suite à une telle intervention, le patient peut ne pas sentir de douleurs notamment quand lorsque la chirurgie n’a pas nécessité une remise en tension des muscles. A l’inverse, quelques malaises peuvent survenir,  mais ils seront calmés à l’aide d’antalgiques prescris par le chirurgien.

Le traitement d’imperfections post-opératoires :

Pour s’épargner toute éventualité de complication après cette chirurgie esthétique, il est toujours recommandé de bien choisir son chirurgien. Cependant et dans des cas très rares, certaines imperfections localisées peuvent apparaitre comme de petits excès de peau ou de graisse, une cicatrice trop visible ou une ascension de poils pubiens. Ces petits défauts peuvent être rapidement traités et facilement corrigés à l’aide d’une anesthésie locale.


Partager cet article

Commenter cet article