Jeudi 24 Aout 2017

L’Allemagne : fournisseur incontesté de machine-outils

Allemagne/Russie: une relation bilatérale

Allemagne et Russie entretiennent une relation commerciale enrichissante, s’apportant l’une à l’autre des opportunités économiques non négligeables. En effet, la Russie, en tant que deuxième exportateur de ressources naturelles au monde après l’Arabie Saoudite, fournit l’Allemagne en grande quantité d’énergies fossiles. Selon certaines sources, l’Allemagne importerait 40% du gaz et 30% du pétrole qu’elle consomme.

D’une autre part, la Russie qui manque cruellement d’équipements industriels de qualité fait souvent appel à son partenaire européen pour se procurer des presses. En 2011, l’exportation de machines vers la Russie a augmenté de 50% soit un commerce pesant près de 184 millions d’euros. Mais la Russie n’est pas le seul client de l’Allemagne, l’Italie l’est également à hauteur de 95 millions d’euros et la Chine pour 69 millions d’euros.

L’Allemagne : fournisseur incontesté de machine-outils

Les machines outils,  pilier de l’industrie allemande

Les machines à presse représentent une partie conséquente de l’activité industrielle allemande mais, ce n’est pas l’activité la plus lucrative. En effet, les machines outils par exemple génèrent des chiffres records, 209 millions d’euros pour 2012. Malgré la crise, l’Allemagne jouit d’un secteur industriel encore dynamique. Les constructeurs allemands de machines outils sont l’un des plus gros producteurs de l’industrie nationale. Et, la Russie n’est pas la seule à bénéficier du marché allemand. En 2012, la France a importé pour plus de 331 millions d’euros de machines outils. Et, la Chine, l’un des premiers acheteurs, pour 2,3 milliards d’euros.

Les prédictions pour 2013 ne semblent pas annoncer une dégradation de l’activité. Elles sont mêmes plutôt positives. En effet, l’année 2013 devrait enregistrer une croissance de 2% pour le secteur des machines outils. Ceci annonce un avenir prospère pour le secteur de la machine outils mais également pour celui du marché de la machine industrielle d’occasion. En effet, il est probable que le secteur bénéficie du maintien de l’activité du neuf. On pourra alors retrouver des machines outils d’occasion ou encore des  presses plieuses d’occasion (0-79t) ou des machines à polir de seconde main à un prix attractif et de qualité plus que satisfaisantes.


Partager cet article

Commenter cet article