Jeudi 17 Aout 2017

Les langues étrangères, un atout professionnel important

Les langues étrangères deviennent une nécessité pour communiquer autour de vous et d’autant plus dans le milieu professionnel. Elles jouent un grand rôle dans notre vie… « Qui connait une langue, va à Rome » ce qui signifie que si quelqu’un connait au moins une langue étrangère, il pourra avoir plus de facilité à évoluer professionnellement, c’est un fait, surtout pour des sociétés travaillant à l’international.

Les langues étrangères, un atout professionnel important

Le français et l’anglais

Tant qu’une langue est parlée, elle vit parmi nous. Le français et l’anglais sont parmi les langues les plus parlées, maitriser ces deux langues est donc quelque chose qui devient fondamental aujourd’hui si vous désirez vous démarquez.

Les sociétés tentant à se diversifier à l’international demanderont que vous puissiez maitriser, du moins ici en Europe, la langue nationale et l’anglais.

En tant que langue véhiculaire dans une grande partie du monde, l’anglais représente un choix évident comme langue commune de communication. Cependant, le fait qu’une entreprise soit capable d’échanger dans plusieurs langues lui offre un avantage compétitif important sur ses concurrents. Non seulement certains pays utilisent une langue véhiculaire autre que l’anglais (par exemple, le français, l’espagnol, le russe ou le chinois), mais une entreprise peut également accroître son succès sur les marchés étrangers en utilisant les langues maternelles de ses clients.

A défaut de maîtriser une langue, il arrive que les sociétés fassent appels à des agences spécialisées dans la traduction afin d’accroître leur efficacité pour par exemple: du contenu à rédiger dans une langue peu commune ou, ne faisant pas partie de la culture d’entreprise (plus d'information ici : http://www.sfx.be/)

Comment apprendre une langue

Le plus important quand vous apprenez une langue est d’apprendre le vocabulaire le plus largement utilisé dans celle-ci.

Saviez-vous que les 100 mots anglais les plus courants représentent la moitié de tous les écrits anglais ?

Il faut donc commencer par apprendre le vocabulaire par fréquence d’utilisation (priorité aux mots les plus utilisés). Attention toutefois, la fréquence d’utilisation n’est pas la même à l’orale et à l’écrit. Une fois qu’on a la base de vocabulaire, on peut spécialiser son vocabulaire sur des thèmes spécifiques dont on est susceptible d’avoir besoin.

Par exemple, si l’on veut apprendre l’Anglais pour faire des voyages d’affaires, il vaut mieux se concentrer sur le vocabulaire relatif au voyage (transport, logement, restauration…) et au business (négociation, réunion, présentation…).


Partager cet article

Commenter cet article