Mercredi 23 Aout 2017

L’internat : une école de vie ?

Alors que la rentrée scolaire vient de débuter, la question sur les internats belges resurgit. Pourquoi envoyer son enfant loin de chez soi ? Est-ce bon pour son éducation de vivre séparé des siens ? Qui est à l’origine de la décision ? A ce sujet les opinions sont divisées. Voyons les pour et les contre de ce sujet souvent controversé.

shutterstock_183500585

Une vision positive de l’internat

En règle générale, l’éducation en internat est favorable au développement des jeunes. Ils apprennent à vivre en société, à dialoguer, à faire des concessions, choses qui ne sont pas toujours faciles lorsque l’on habite avec ses parents. Les internats imposent une certaine discipline à ses élèves pour leur transmettre des valeurs sociales souvent perdues.

Dans le cas des enfants uniques, être placé en internat peut les aider à partager, quant aux enfants qui ont des parents souvent absents, ça leur offre une famille soudée et un modèle de vie à suivre.

Pour les adolescents plus conflictuels, vivre cette étape dans un internat peut leur permettre de passer cette transition vers l’âge adulte plus sereinement. Il en est de même pour les familles, car celles-ci ne comprennent généralement pas leurs enfants.

La séparation des sexes dans les dortoirs, même si elle peut paraître vieux jeux, permet une intimité totale. Les internats pour garçons, ainsi que ceux pour filles, offrent de nombreuses commodités, ainsi que des activités adaptées à toutes et à tous.

La vision noire de l’internat

L’internat ne doit jamais être vu comme une punition pour l’enfant. La décision doit être prise sereinement par les deux parties afin d’améliorer la situation. Dans le cas contraire, l’enfant risquerait de devenir très difficile et rebelle.

Dans le cas des enfants introvertis, l’internat n’est pas une option. Entouré d’une multitude d’enfants inconnus, celui-ci risquerait de se renfermer sur lui-même, freinant toute évolution possible.

Finalement, comment est-il perçu ?

De nos jours, le terme internat garde encore certaines connotations péjoratives. Cependant, on apprécie un regain d’intérêt des internats de la part des familles. Celui-ci n’est plus synonyme de punition, mais bien d’aide et d’éducation. Sa mission est d’accompagner l’enfant ou l’adolescent tout au long de sa croissance pour lui offrir un futur meilleur.


Partager cet article

Commenter cet article