Jeudi 17 Aout 2017

Loisirs créatifs : les montres à thèmes

Alors que nous avons en permanence des téléphones portables voire des Smart-phones pour nous donner l’heure, les femmes aujourd’hui veulent une montre et même plusieurs pour en changer comme on change de bijoux. Car c’est bien de montres bijoux dont il s’agit, des montres décorées, des cadrans personnalisés : le bijou fantaisie que l’on a plaisir à porter.

L’indispensable bracelets en cuir triple tour

De même que la mode concernant les bracelets met en avant des bracelets larges ou des bracelets multi-rangs, les bracelets de montre sont des plus appréciés quand ils permettent de faire trois tours de poignet, encadrant ainsi le cadran de part et d’autre.

La montre personnalisée

Décorées de charmes, les montres à thèmes permettent d’afficher discrètement ses goûts (la musique, les chats…), ses rêves (les étoiles, les cœurs…), les symboles (la paix, une clé…) voire sa spiritualité avec la thématique des anges qui est très demandée.

Les cadrans sont décorés de breloques, mais aussi de perle en cristal, en pierre naturelle : il est ainsi facile de les assortir avec ses autres bijoux, sa bague fantaisie ou ses boucles d’oreilles hippie chic.

Le style vintage

Loisirs créatifs : les montres à thèmes

Côté couleurs, c’est plus que jamais une affaire de goût : le cuir marron patiné s’assortit bien aux cadrans de style vintage mais si on souhaite faire pétiller son look il suffit de craquer pour les bracelets en cuir coloré comme le fuchsia si féminin.

Les plus classiques optent pour un cuir noir, la décoration de la montre apportant déjà de la fantaisie à la tenue.

La montre est donc l’idée cadeau facile à offrir aux femmes même à celles « qui ont tout » puisque posséder plusieurs montres permet chaque jour d’avoir le plaisir du choix selon ses vêtements, son humeur, ses activités. Il suffit de connaître un peu la personnalité de celle que l’on veut gâter pour la surprendre agréablement avec ce bijou pas comme les autres…


Partager cet article

Commenter cet article