Vendredi 18 Aout 2017

Le Maquettiste pao, un professionnel de l'image imprimé

Le Maquettiste pao, un professionnel de l'image imprimé

Quand vous entrez chez votre marchand de journaux et que vous voyez étalés partout sur les murs des milliers de magazines, sachez que derrière chacune de ses revue, il y a un maquettiste pao qui a travaillé pendant des heures et des heures pour faire ce magazine. Ce n'est bien sur pas le seul acteur mais il est certainement l'un des plus important. Placé quelque part entre le directeur artistique, le rédacteur en chef et l'imprimerie, le maquettiste pao est celui qui donne corps au projet de presse. Ce professionnel de l'image peut qu'est le maquettiste pao est un maître absolu dans l'art et la manière d'utiliser des outils très puissants comme Photoshop, même si pour lui le plus puissant des outils c'est généralement InDesign, le meilleur logiciel de mise en page.

Comment est né le métier de maquettiste

Le métier est né avec l'arrivée de ce qu'on appel la P.A.O, (publication assisté par ordinateur). Et bien que ce métier se confond souvent avec celui du simple graphiste, il faut savoir que le maquettiste pao est avant tout un technicien de l'image et de l'agencement des éléments dans un espace délimité. Si vous voulez trouver un maquettiste pao pour réaliser vos projets de magazines, vous n'aurez aucun mal à en trouver mais il n'est pas dit que le maquettiste aura l'expérience et surtout la maîtrise nécessaire pour respecter les chartes et surtout les délais.

Ce pro de l'image imprimé doit parfaitement connaître les contraintes liés aux imprimeurs. Car ce qui différencie surtout un maquettiste d'un webdesigner par exemple, ce sont les grands nombres de contraintes à connaître. Il peut bien entendu faire d'autres choses que des magazines, mais c'est avant tout pour ce type de projet que l'expérience est de mise.

Concernant les formations

Il existe bien sur des centaines d'organismes de formation pour devenir un maquettiste pao. Mais plus simples et les plus facilement utilisables dont surtout les entreprises qui proposes des vidéos dédiées à l'utilisation des logiciels. Toutefois, une vraie formation peut-être nécessaire car ces formations là n'enseignent que très rarement l'ensemble du flux graphique.

cimetière de voitures


Partager cet article

Commenter cet article