164,814,8150

Marketing et PLV

27 août 2013 par
0partage 0 Partage ×

Devenir gestionnaire d’un point de vente n’est pas une affaire facile et demande énormément de réflexions et d’observation minutieuse des comportements d’achat des clients du magasin.

L’objectif d’un responsable de magasin est de maximiser ses ventes en respectant le plus possible les désirs des clients. C’est là qu’il va être important d’avoir des notions de marketing pour proposer une PLV adaptée.

Le marketing (ou mercatique) du point de vente

Le marketing consiste à diagnostiquer les besoins non assouvis (ou mal assouvis) du marché. Une fois cela déterminé, il ne reste plus qu’à proposer des produits ou services qui vont répondre le mieux possible à ces désirs mal assouvis. Un bon gérant de point de vente va donc être capable de détecter (voire d’anticiper) des besoins latents pour ensuite mieux les contenter. Ceci demande une observation attentive de sa cible, une veille vigilante des tendances du marché et une surveillance pointilleuse de ce qui se fait chez la concurrence pour être réactif et satisfaire au mieux sa clientèle en adaptant son mix-marketing (produit, prix, circuit de distribution, communication).

La publicité sur le lieu de vente (ou PLV)

Ce type de publicité est un élément important rentrant dans la catégorie « communication » du mix-marketing. La PLV va permettre d’augmenter les ventes d’un magasin avec un  investissement modéré et consiste à faire de la publicité directement sur le lieu ou la consommateur se trouve pour effectuer ses achats. Ce genre de publicité permet de toucher une cible qualifiée dans un état de « consentement », dans la mesure où elle est cognitivement prête à dépenser.

En général, ce sont surtout les affiches promotionnelles qui sont utilisées pour avertir le client d’une réduction ou d’une offre limitée dans le temps. Il existe différents types d’accessoires qui vont du simple chevalet porte-affiche jusqu’au stand parapluie.

Le cross merchandising est une forme de PLV efficace qui consiste à fournir un produit répondant à un besoin congruent dans un endroit où on ne le trouve pas habituellement (exemple : des cacahuètes au rayon des bières). Il existe différents types d’accessoires de cross merchandising, le plus usité se présente sous la forme d’une bande souple à accrocher entre deux rayons qui va présenter des produits pour provoquer un achat impulsif.

Inscrit le 6/02/2012

Boubou

Dernier article : Marketing et PLV
0partage Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 LinkedIn 0 0 Partage ×
Lire les articles précédents :
Le sommet de Doha ne fera pas avancer les choses
Le sommet de Doha ne fera pas avancer les choses

Depuis lundi, le sommet de Doha sur le climat est ouvert. Oui, il se déroule au Qatar, le pays qui...

Fermer