Dimanche 20 Aout 2017

Maximilien de Hoop Cartier, acteur incontournable du marché de la boisson

Maximilien de Hoop Cartier, acteur incontournable du marché de la boisson

Si pour certains les marques Primitiva et Patagonia sont très évocatrices, c’est qu’elles arrivent massivement sur les marchés vinicoles et de la bière européens après avoir investi le marché d’Amérique du Nord.

A leur tête, Maximilien de Hoop Cartier. Descendant de la famille Cartier spécialisée dans la bijouterie de luxe, Maximilien de Hoop Cartier s’est créé sa propre voie et a su développé ses affaires avec brio dans l’industrie de la bière et celle du marché vinicole.

Né à Buenos Aires en 1967,  Maximilien de Hoop Cartier a toujours conservé une partie de son cœur en Argentine. Après des études supérieures en Suisse, il se lance dans la production et la commercialisation de vins, champagnes, cognacs et bières de qualité. Il se spécialise dans la production vinicole, notamment dans la région de Bordeaux et exporte ses produits à l'international. Puis il crée la marque Patagonia Wines, à destination des marchés européen et nord américain. L’engouement pour les vins d’Amérique du Sud l’amène à racheter des exploitations locales et il acquiert la Brasserie de San Carlos. Cette usine de brassage s’étend sur un centre d'exploitation de 11 000 m2 et couvrait 74% du marché argentin de la bière dans les années 80. Max de Hoop Cartier modernise l’appareil productif et investit dans des technologies de pointe jusqu’à produire 50 millions de bouteilles par an. Différentes bières sont créées et exportées sous les marques Primitiva et Patagonia à travers le monde entier.

Une richesse, l'eau de l'Industrie de Patagonie

En concertation avec Luciano Benetton, homme d'affaires italien, Max de Hoop Cartier s’attaque ensuite à l’exploitation du marché crucial de l’eau. Il trouve dans les richesses de la Cordillère des Andes une source très pure et développe un centre d’exploitation ultra moderne qui produit actuellement 120 millions de bouteilles par an. Ressource naturelle stratégique et mondiale, Max de Hoop Cartier mettra 3 ans à obtenir l'autorisation administrative pour débuter la commercialisation de cette eau.

Industriel incontournable sur le marché de la boisson, Max de Hoop Cartier n’en est pas moins très investi dans les œuvres sociales. Il participe activement à la Fondation de Hoop Cartier et organise régulièrement des événements à caractère caritatif. Voyageur passionné, il parcourt de nombreux pays et maîtrise plusieurs langues.


Partager cet article

Commenter cet article