Vendredi 23 Juin 2017

À vos montres: ce week-end, on change les heures

Piqûre de rappel: le passage à l'heure d'été a lieu ce week-end!

Dans la pratique, cela signifie que dimanche 26 mars 2017, à 2h00, il sera en réalité déjà 3h00. Vous l'aurez compris, nous perdrons donc une heure de sommeil...

Mais au fait, de quel droit nous permettons-nous de jouer avec le temps deux fois par an? Y-a-t-il une raison à ce chamboulement? Depuis quand le changement d'heure est-il instauré? En découle-t-il des conséquences? Tentons de répondre à toutes ces questions.

À vos montres: ce week-end, on change les heures!

Depuis quand?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le changement d'heure n'a pas été instauré partout au même moment. Si la France a épousé le concept dès 1973, il aura toutefois fallu attendre le début des années 80 pour que l'ensemble de l'Union européenne ne s'y attelle.

Étonnement, tous les pays ne s'y sont pas pliés. Nombreux sont également ceux qui l'ont laissé tomber en cours de route. L'Argentine, par exemple, a abandonné l'heure d'été en 2009, l'Arménie en 2012. D'autres se montrent aujourd'hui encore particulièrement indécis. C'est notamment le cas de la Turquie ou de l'Ukraine, qui y ont adhéré avant de s'y refuser pour, au final, réintroduire l'idée...

À l'échelle mondiale, seuls 20% de la population, soit 68% des pays, ont recours au changement d'heure.

Pourquoi?

Face à ces informations interpellantes, il est légitime de se demander les raisons d'être de ce changement d'heure...

Au départ, l'heure d'été a été introduite dans l'optique de réduire les besoins en termes d'énergie lumineuse et donc de diminuer la production d'électricité.

Quelles conséquences?

Malgré cette noble volonté, le changement d'heure compte de nombreux détracteurs. Certains avancent d'ailleurs que de nombreux effets indésirables en découlent: augmentation du nombre de crises cardiaques et de suicide, perturbation du sommeil,...

Quant à savoir ce qu'il adviendra de ce changement d'heure, seul l'avenir nous le dira!

En attendant, une seule chose à faire: se blottir confortablement dans son matelas deux personnes et attendre que cela passe :-)


Partager cet article