Lundi 27 Fevrier 2017

Êtes-vous certaine de n’avoir aucun symptôme de ménopause ?

La ménopause touche  la moitié des femmes dès lors qu’elle en atteint l’âge de 45/50 ans. Les troubles qui accompagnent la pré-ménopause et la ménopause et que l’on appelle « symptômes » sont en réalité les manifestations de ce phénomène totalement naturel.

Les symptômes de la ménopause sont-ils tous visibles ou ressentis ?

Toutes les femmes ménopausées ne présentent pas forcément les symptômes de la ménopause. Toutes connaissent l’arrêt progressif puis définitif des règles et de l’ovulation, mais ce n'est qu'une petite moitié qui n’a au final aucun effet secondaire, pas de sueur nocturne, aucune bouffée de chaleur. C’est la preuve que les femmes ne sont pas toutes égales face aux signes de la ménopause.

Pourtant à l’âge de la ménopause, le niveau d’œstrogènes baisse. C’est alors que se développe une longue liste de symptômes attribuables à la ménopause : les sudations nocturnes, les bouffées de chaleur, les palpitations, les rougeurs, les sueurs froides, etc.…

Les symptômes psychosomatiques sont les plus difficiles à détecter. Exacerbé par le manque de sommeil, le corps devient moins résistant au stress. Ces facteurs déclenchent alors des troubles d’ordre psychique tels que l’anxiété, l’angoisse, la nervosité, l’irritabilité, la dépression …

Comment reconnaître et classer les symptômes de la ménopause ?

ménopause-bouffée-de-chaleur-signes


Il peut arriver de croire reconnaître un signe de ménopause dans un symptôme et pourtant ce n'est pas le cas. Pour que les symptômes suivants puissent être attribués à la ménopause et non à une autre cause, il faut qu’elles interviennent dans la tranche d’âge indiquée, c’est-à-dire après 45 ans. L’idée donc est de prendre en charge les crises pour en réduire leurs effets.

Les symptômes sont bien entendu le plus souvent bénins, même s'ils sont parfois très intenses. Nous pouvons les classer en fonction de la gêne qu’ils occasionnent :

Les symptômes gênants : les règles irrégulières, les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, la diminution de la libido, la sécheresse vaginale, les sauts d’humeur, l’irritabilité, l’incontinence ponctuelle, les allergies, l’insomnie, la fatigue, les trous de mémoire, la dépression, les vertiges, les difficultés de concentration.

Les symptômes douloureux : les règles douloureuses, les migraines, les douleurs mammaires, les douleurs articulaires, les douleurs dentaires (gingivites) parfois, les démangeaisons, les picotements, les tensions musculaires, le mal de dos, les troubles cardiaques.

Les symptômes entraînant des changements physiques : la perte de cheveux plus rare, la prise de poids, les ongles cassants, l’ostéoporose.

Listez vos symptômes à partir de cette classification vous permettra de prendre conscience de votre état global par rapport à leur degré de gravité. On peut avoir peu de symptômes ou des symptômes faibles, mais être sur le point "d’exploser" ou inversement.

ménopause


Partager cet article

Commenter cet article
Partagez
Tweetez
+1
Partagez