163350

Le nouveau défi des technologies de l’information

12 mar 2013 par
1partage 1 Partage ×

Les années à venir vont être épiques pour les professionnels des systèmes d’information. La raison à cela tient en deux mots : « big data ».

C’est ni plus ni moins que l’explosion des données à travers le monde, tant en volume qu’en forme, du fait notamment de l’explosion de l’informatisation des entreprises et des process à travers le monde,  de l’arrivée du temps réel dans la collecte de données (notamment du fait des médias sociaux) mais également du fait du manque d’uniformisation dans la catégorisation des données. Sans oublier que désormais de plus en plus d’appareils de toutes sortes sont connectées à la toile du Web pour  y envoyer des données (ordinateurs portables et de bureau, smartphones, imprimantes et même appareils de domotiques…).

Le nouveau défi des technologies de l’information

Résultat, aujourd’hui, les données stratégiques collectées par les entreprises sont de plus en plus difficiles à exploiter car  elles sont devenues obèses en termes d’informations. Il est désormais très difficile de mettre en relation les données et d’en sortir des tendances valables pour comprendre au mieux le consommateur.

Et quand, on sait que ces tendances servent à prendre des décisions stratégiques…et que chaque erreur de décision peut menacer la survie financière de l’entreprise, on se rend compte que l’enjeu est de taille.

Ainsi, le vrai défi, aujourd’hui de tout chargé de projets IT ou SI n’est plus de pouvoir collecter l’information mais tout simplement de pouvoir la traiter. Nous sommes arrivés à une nouvelle étape du traitement de l’information, un peu comme le web est passé du 2.0 (intervention et interaction avec l’internaute) vers le 3.0, avec l’enrichissement sémantique des données.

Le système d’information de demain devra ainsi arriver à lier intimement le « data mining » avec le « business intelligence » au niveau sectoriel, pour arriver à mieux cerner les contours du « customer intelligence » , la compréhension du consommateur et ses tendances de consommation. Cela passera également par une sortie des modèles d’Analyse mathématiques linéaires pour retourner vers des modèles prédictifs mathématiques plus orientés vers le quantitatif comme le MNL,  le RFM analysis, ou le LOA.

C’est à ce prix que les systèmes d’information de demain pourront faire face et traiter cette montagne de données. Avec pour résultat, une plus grande compréhension des marchés, et plus de sécurité.

défi de linformatisation

Inscrit le 21/11/2012
1partage Facebook 0 Twitter 1 Google+ 0 LinkedIn 0 1 Partage ×