Samedi 27 Mai 2017

La nymphoplastie de réduction des lèvres génitales

La nymphoplastie est une intervention chirurgicale également connue sous le nom de labiaplastie. C’est une chirurgie esthétique et intime de la femme qui a pour but de réduire la taille des petites lèvres génitales. Un excès de développement de cette partie de l’appareil génital de la femme peut donner un aspect moins esthétique de la vulve et accessoirement causer des gênes lors des rapports sexuels.

Cette chirurgie réparatrice fait partie de la médecine de l’intime de la femme. Un grand nombre de patientes font appel à ce type d’intervention pour mieux vivre leur intimité en couple. Chaque cas est par ailleurs unique, d’où la nécessité de consulter et d’organiser un entretien préopératoire avec le médecin chirurgien avant toute intervention. Plusieurs options sont envisageables selon les besoins de chaque patiente.

En général, les petites lèvres sont dissimulées par les grandes lèvres. Mais lorsque celles-ci sont plus importantes, elles débordent et causent certains gênes.

Plus apparentes que la normale, les lèvres génitales peuvent causer un gêne esthétique chez une femme. D’une taille plus importante que l’usuelle, les petites lèvres peuvent causer des frottements douloureux pendant le rapport sexuel. Elles peuvent aussi causer un gêne lors de la pénétration car elles peuvent rentrer dans le vagin avec la verge.

Les petites lèvres qui débordent peuvent être gênantes pour une femme qui pratique du vélo, de l’équitation ou même de la marche matinale. Cela devient aussi très délicat lorsqu’il s’agit de porter des vêtements à même le corps.

La chirurgie réparatrice des petites lèvres entre d’ailleurs dans la prise en charge partielle de la sécurité sociale, lorsqu’elle cause une gêne fonctionnelle importante chez une femme.

Nymphoplastie : Comment ça marche ?

chirurgie intime

Selon l’anatomie générale de la patiente, l’intervention s’effectue à différents niveaux et sous différentes formes. Une intervention dure environ 45 minutes et la patiente est placée sous anesthésie locale ou générale selon le cas. Les fils utilisés sont résorbables et la patiente rentre le jour même de l’intervention.

La labiaplastie longitudinale est une technique qui a pour nature d’enlever les excès cutanéo-muqueux en dessinant une forme de croissant le long de la petite lèvre. L’intervention ne laisse aucune cicatrice grâce à une technique de suture enfouie. Les petites lèvres gardent leur apparence initiale et le risque de lâchage après l’opération reste faible. Dans certains cas, quand la cicatrice se situe sur une zone de contact avec les lingeries, elle peut se révéler encore plus gênante.

La labiaplastie triangulaire est une technique qui consiste à faire une excision des excès cutanéo-muqueux à partir du centre, en forme de triangle ou V. C’est la technique idéale pour réduire au maximum la taille de la cicatrice et garder la forme initiale des petites lèvres.

appareil génital de la femme


Partager cet article

Commenter cet article