Mercredi 16 Aout 2017

Oodoc.com : études sur le cannabis

Le Sativex, médicament à base de cannabis, pourrait être vendu dans les pharmacies françaises d’ici à la fin de l’année 2014. Une demande d’AMM a été déposée à l’ANSM cet été, réponse dans quelques mois.

La commercialisation de ce médicament en France, déjà autorisé dans plus de 20 pays, constituerait une grande étape vers l’autorisation du cannabis thérapeutique. Le 5 juin 2013, un décret a déjà autorisé la commercialisation de médicaments « contenant du cannabis ou ses dérivés ». (Le Monde) La molécule THC (Tétra-Hydro-Cannabinol) est réputée soulager les douleurs provoquées par des maladies incurables telles que la sclérose en plaques et pour stimuler l’appétit des malades du cancer et du SIDA (UFCMed).

En France, 71% de la population est favorable à la législation du cannabis, dont 27% est favorable uniquement à l’usage thérapeutique. Et entre 60 et 70% d’entre eux sont contre la dépénalisation (Mingle Trend).

Selon l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies, la dépénalisation de cette substance rapporterait 832 millions d’euros à l’État (2007).

Oodoc.com étudie le cannabis

Oodoc, le fameux site de consultation et vente de documents, a publié une étude de cas sur la légalisation et la dépénalisation du cannabis, également appelé marijuana. Il présente également une expérience de Psychologie sur les effets de cette substance sur la mémoire à court et à long terme, ainsi qu’une étude de marché sur le cannabis, produit illégal le plus consommé en France, dans laquelle sont étudiés la production et l’offre, les lois et politiques.

Plus globalement, le comité Oodoc a sélectionné des exposés sur les dépendances psychologiques et physiques (alcool, tabac), des analyses sur les effets et dangers des drogues (hallucinogènes, héroïne, etc.), mais également des études de marché sur les diverses drogues (amphétamines, crack, etc.), la question des drogues dans le monde, l’usage de stupéfiants chez les jeunes, les conduites addictives (prévention et prise en charge), les enjeux contemporains du trafic de drogues, les nouvelles addictions sans drogues, etc.


Partager cet article

Commenter cet article