Lundi 24 Avril 2017

L'origine du babyfoot

L’histoire du babyfoot est compliquée. Il serait né plusieurs fois entre 1880 et 1930 en divers lieux et avec plusieurs « créateurs » !

Mais l’origine connue du baby foot est européenne, voire française. Les états unis ne s’empare du baby-foot que dans les années 60 lorsque les militaires en poste en Europe rentre chez avec le virus du jeu dans leurs « bagages ».

Babyfoot d'occasion rénové

En France, c’est dans les années 50 que ce jeu commence à devenir une réelle attraction dans les cafés : les adolescents, ouvriers ou même cadres se retrouvent autour de ces babyfoots entre deux cours ou à la pose déjeuner.

Ce jeu très répandus dans les bars et bistrots (notamment par le fabricant Bonzini, avec le mythique et collector B53 ou plus tard le babyfoot considéré comme la référence de tous les « kicker » : le B60) perd malheureusement de son attrait durant les années 80 avant d’être remplacer par des jeux électroniques et de « grattage ».

Il sort désormais des cafés mais trouve une seconde jeunesse chez les particuliers qui souhaitent retrouver « leurs années étudiantes » et en profite pour faire découvrir ce jeu intergénérationnel à leurs enfants ou petits enfants !

Mais tous ces babyfoots de « la grande époque » demandent très souvent une restauration ou une rénovation souvent complète de l’ensemble de leurs « caisse bois » ainsi qu’une réfection de la partie mécanique comprenant barre, tige rentrante, paliers complets et coussinets.

Il existe des professionnels de la rénovation de babyfoots d'occasion proposant même une personnalisation de la peinture des joueurs de football de table aux couleurs d’équipe nationales ou de clubs permettant à tous ses passionnés d’avoir chez eux un babyfoot unique.


Partager cet article

Commenter cet article