Dimanche 20 Aout 2017

Où acheter des objets publicitaires ?

Le Bracelet Publicitaire

Les bracelets silicones font un véritable tabac auprès de annonceurs et cela dure depuis plusieurs mois maintenant, vous avez décidé de communiquer à l'aide de ces fameux bracelets, c'est une vraie bonne idée mais maintenant se pose la question ou trouver le meilleur article au meilleur prix ?

A l'origine les premiers bracelets publicitaires étaient fabriqués en silicone moulé, c'est bien mais pas fantastique pour vos marquages. Depuis quelque temps maintenant nous voyons apparaître de plus en plus des bracelets publicitaires en caoutchouc qui sont extrêmement désagréable à porter et qui plus est très fragile. Plus récemment sont apparus toujours ces bracelets caoutchoucs mais en version beaucoup plus fine ce qui a grandement améliorer le porté mais malheureusement cela n'a produit aucun effet sur la résistance du produit et pire encore le marquage sur une si petite largeur a laissée place à des taches informes et totalement illisible !

KADIMAGE Les Objets Publicitaires

Si vous ne deviez retenir qu'une chose

Lors de vos contacts avec vos fournisseurs d'objets publicitaires soyez exigeant, réclamez un bracelet 100% silicone. C'est impératif, ils doivent être en silicone et surtout au grand jamais de caoutchouc !  (97 % des Français ont une opinion positive des objets publicitaires ne gâcher pas tous pour quelques centimes d'économie surtout que 81 % de ces même Français se souviendront de la marque qui leur a offert ! )

Mettez tous les atouts de votre côté exiger un revendeur membre de la "2FCPO " Fédération Française des Professionnels de la communication par l'objet !

Quelle largeur pour mon bracelet publicitaire ?

6 mm c'est le minimum recommandé par les professionnels du secteur pour garantir une bonne lisibilité du message que vous souhaitez faire passer et idéalement 12 mm est la taille la mieux adapté à vos messages promotionnels.

Ou acheter ces fameux bracelets publicitaires de qualité et à quel prix ?

Ayez le réflexe KADIMAGE.FR (membre 2FCPO) avec ses prix en ligne aucune mauvaise surprise !

KADIMAGE c'est une équipe d'expert disponible prêt à vous accompagner pour que vos événements soient couronnées de succès.

KADIMAGE votre partenaire image !

La boite à bonbons clic clac en objet publicitaire

Clic clac ! Derrière ce nom quelque peu barbare se cache une délicieuse petite boite de bonbons. Comme toutes les autres boites de bonbons celle-ci conserve vos friandises à l’abri de l’air et de la lumière. Tous les parfums sont envisageables et même le panachage, il y en aura à coup sûr pour tous les goûts !

Pourquoi cette boite de bonbons pour ma communication ?

Parce qu’elle remporte un grand succès auprès des annonceurs toujours en quêtes d’un moyen original et agréable pour faire leur communication.

La boite clic clac publicitaire est entièrement personnalisable à votre image, vous pouvez panacher les parfums ou choisir un parfum qui vous ressemble.

KADIMAGE Les Objets Publicitaires

La boite clic clac est un cadeau économique qui laisse un petit goût sucrés. Une boite de bonbons pour les uns qui ravira les gourmands et un puissant outil de communication pour les autres qui comblera vos marques.

Parfait en cadeau pour vos salariés ou simplement pour agrémenter une fête d’entreprises ou pour égayer un espace d’attente ces boites remportent un succès phénoménal. Après consommation ces boites sont couramment conservées, leur côté ludique et pratique fait la différence et il n’est d’ailleurs pas rare de retrouver ces boites sur les bureaux de vos collaborateur recyclé en boite à trombone ou simplement conservé pour le plaisir de jouer avec et d’entendre son célèbre bruit, le fameux clic clac qui plaît tant.

Cet outil d’un faible coût peut se révéler d’une redoutable efficacité, la propagation de votre marque est assurée par vos clients, collègues et amis.

Les boites clic clac sont personnalisables à partir de 504 boites.

Pour tous vos objets publicitaires pensez KADIMAGE, une équipe d'expert à votre disposition.


Partager cet article

Commenter cet article