Samedi 21 Janvier 2017

Bien ouvrir les fenêtres: le geste santé pour bébé

Lors de la venue d'un nourrisson au sein d'un foyer, le premier réflexe de tout parent est de le protéger le plus possible des agressions extérieures. Rideaux, température: la chambre de bébé est souvent un vrai cocon. Mais attention à ne pas trop en faire, et à ouvrir les fenêtres tous les jours.

Hygrométrie: un facteur à surveiller pour les tout-petits

Avec une isolation de plus en plus performante et des fenêtres  qui permettent de garder la fraîcheur en été et la chaleur en hiver, la circulation de l'air est de plus en plus réduite, même dans les maisons ou appartements datant de plusieurs dizaines d'années. Lorsque l'air circule mal, il a tendance à s'assécher et à irriter les voies respiratoires des tout-petits, bien avant que les adultes ne puissent le remarquer. Le taux d'humidité (également appelé hygrométrie) doit se situer autant que possible entre 40 et 65%. Ouvrir la fenêtre de la chambre de bébé pendant une heure par jour suffit en général à y parvenir. Et pour en être sûr, il est possible d'acheter un hygromètre.

Bien ouvrir les fenêtres: le geste santé pour bébé

Ouvrir les fenêtres: le geste anti-acariens

Ouvrir la fenêtre de la chambre d'un nourrisson ne sert pas uniquement à rétablir l'humidité de l'air, mais également à limiter le développement des acariens, qui ne résistent pas toujours aux écarts de température. De plus, si le taux d'humidité est trop bas, un bébé sera plus sensible aux acariens, car les muqueuses qui forment une barrière naturelle en temps normal deviennent moins efficaces quand elles sont asséchées. Là aussi, aérer pendant une heure, éventuellement deux fois par jour si votre tout-petit a des allergies ou tousse beaucoup, sera entièrement bénéfique. Et si bébé a l'habitude de dormir avec son doudou, attention à ne pas laisser trop de peluches autour de lui, ou dans la chambre.

Composés volatils: les chasser d'un coup de fenêtre

Rideaux, moquettes, peintures: si certains abritent des acariens, les autres peuvent dégager certains composés chimiques qui s'accumulent dans l'air de la pièce, et qui peuvent irriter les voies respiratoires de bébé. Dans quelques régions (Bretagne, Massif Central, Vosges, Corse, Alpes, Pyrénnées), le radon qui est un composé organique naturellement actif, peut s'accumuler à l'intérieur des bâtiments et réduire les défenses de bébé. Pour garantir sa santé, ouvrez tous les jours vos fenêtres!

Quel remboursement pour les actes d'imagerie médicale ?

Fermer