Lundi 21 Aout 2017

Ouvrir son propre studio photo à Bordeaux

De nombreux amateurs de photographie décident de se lancer dans l’ouverture de leur propre studio photo. Sans être un véritable professionnel, les personnes n’ayant pas toujours les moyens de se faire tirer le portrait chez un véritable photographe, trouvent une véritable alternative dans ces studios photos aménagés. Par la suite, certains deviennent même de véritables photographes sur Bordeaux. Quelles sont les démarches à suivre pour ouvrir un studio photo ?

Trouver le lieu idéal

A moins d’avoir une petite expérience dans le domaine, si vous ne possédez aucun diplôme de photographe, mieux vaut ne pas se lancer dans l’achat d’un véritable local pour installer votre studio. Une simple pièce vide de votre logement suffira pour installer votre studio. Quelques paramètres doivent tout de même être respectés : notamment en ce qui concerne la luminosité, il vous faut une pièce ni trop sombre ni trop lumineuse pour réaliser vos clichés. L’achat d’une lampe ou de spots plus ou moins professionnels doit être effectué. Puis, de simples draps blancs ou noirs feront l’affaire.

Sachez tout de même qu’un espace d’environ 8 à 10 mètres carrés est tout de même nécessaire.

L’achat d’accessoires complémentaires

Par la suite, des accessoires peuvent être achetés afin de réaliser des séances photos plus « fun » : objets de brocante, ventilateur, tableaux anciens… Tout est permis pour que vous puissiez vous amusez et jouer véritablement avec cet art.

Un investissement humain et de taille !

Le principal outil de travail est bien évidemment le reflex. Pour commencer, un seul et unique appareil photo suffira mais sachez qu’il faudra en prévoir d’autres au fil du temps pour pouvoir réaliser différents types de photo.

Par conséquent, monter son propre studio n’est pas forcément donné ! Si vous décidez de l’ouvrir chez vous, vous pouvez compter environ 2000 à 3000€ de matériel. Si vous devez prendre un local, comptez parfois le double d’investissement.

ouvrir un studio photo


Partager cet article

Commenter cet article