Jeudi 17 Aout 2017

Philippines : plus de 700 victimes à cause du typhon Bopha

La semaine dernière, dans la nuit de mardi à mercredi, le typhon Bopha a dévasté le sud de l'archipel des Philippines. Au départ, le bilan humain n'était pas très lourd mais au fur et à mesure, il a commencé à prendre des proportions importantes, dépassant aujourd'hui les 700 victimes. Mais ce n'est pas tout, outre ce petit millier de victime, c'est le nombre de disparus qui inquiète. En effet, beaucoup de pêcheurs étaient encore en mer au moment où le typhon s'est approché des côtes. Les autorités philippines annoncent actuellement qu'il y aurait encore quelques 880 personnes disparues et, une semaine après le typhon, les chances de retrouver des survivants sont de moins en moins grandes.

De nombreux logements détruits

Pour ceux qui ont survécu au typhon, la situation n'est pas rose non plus. En effet, le pays compte plusieurs dizaines de milliers de personnes dont le logement a été détruit ou endommagé. Plus précisément, ce sont quelques 115.000 habitations qui ont été détruites par les vents et la pluie. Ces dégâts vont obliger les habitants de l'archipel à se tourner vers un pret a temperament ou un pret personnel pour pouvoir à nouveau habiter leurs demeures. En attendant ces nouvelles constructions, c'est 116.000 personnes qui logent actuellement dans des bâtiments publics.

L'ONU a lancé un appel à l'aide internationale ce lundi dans l'espoir de récolter des fonds afin d'aider les rescapés. L'ONU espère obtenir quelques 65 millions de dollars américains dans ce but mais la crise économique actuelle n'arrange rien et beaucoup de particuliers préfèrent se tourner vers un pret hypothecaire pour s'acheter une maison que de faire des dons aux personnes dans le besoin.

Bopha est donc bel et bien le typhon le plus meurtrier de l'année aux Philippines. Le dernier typhon violent s'appelait Washi et avait frappé l'archipel en décembre dernier, faisant 1.200 victimes.


Partager cet article

Commenter cet article