Jeudi 17 Aout 2017

Le puzzle photo, un retour à la mode

Au premier abord, lorsque l’on entend le terme « puzzle photo » celui-ci n’est pas très vendeur. On s’imagine une personne âgée ou un enfant en bas âge assis à une table faire un puzzle représentant un animal ou un paysage.

Toutefois, le puzzle a un peu changé ces dernières années. En premier lieu les motifs bien sûr, mais également le public d’âge moyen qui s’intéresse aux puzzles et qui n’hésite pas à en faire régulièrement. On peut croire que le puzzle ce n’est pas très convivial mais réalisé en groupe celui-ci peut vite devenir une activité de groupe comme une autre où se mêlent rires, sourires et bons moments.

Les puzzles photos : des possibilités à l’infini

Le puzzle photo personnalisé est une activité en recrudescence

Si l’imagination des créateurs de puzzle est sans fin et leur capacité à trouver des motifs pour leurs puzzles sans aucune limite, il existe cependant une manière de se créer soi-même son puzzle avec le motif que l’on souhaite. Dans les boutiques spécialisées, ce service devient très vite cher, quand il existe, mais grâce à des sites tels que photocite.fr, le plus réputé d’entre eux et spécialisé lui aussi comme son nom l’indique dans la photographie, les prix pour créer son propre puzzle photo est abordable est d’un service si pas de meilleure qualité, au moins équivalent.

Beaucoup d’entre vous peuvent ne pas être rassurés à l’idée de faire faire un puzzle par un site. « On ne sait jamais s’il va être bien ou si nous allons pouvoir nous plaindre parce qu’il n’est pas de la qualité espérée ». Rassurez-vous, le site propose de vous rembourser si le puzzle n’est pas à la hauteur de vos attentes.

Des craintes non justifiées

Si vous n’êtes toujours pas rassurez, n’hésitez pas à vous rendre sur des forums ou même directement sur le site en question pour lire les commentaires des autres clients. Si eux l’ont fait et en sont contents, pourquoi pas vous ? Vu le prix abordable des puzzles, la possibilité d’être remboursé ou d’en faire un autre, quel est le risque d’au moins essayer. Au pire, vous achèterez un puzzle traditionnel au supermarché.


Partager cet article

Commenter cet article